Afrique du Sud : des briques fabriquées à base d’urine

Des briques à base d'urine
Dr Randall, Suzanne Lambert et Vukheta Mukhari. SOURCE : plugin.01net.com

(APN) – Des étudiants chercheurs de l’université du Cap en Afrique du Sud ont élaboré les premières briques à base d’urine humaine.

Dr Randall, coordonnateur du projet et ses étudiants, Suzanne Lambert et Vukheta Mukhari, ont réussi à fabriquer les premières briques à base d’urine humaine. Cette innovation permet de recycler l’urine que beaucoup voient comme un déchet et d’économiser de l’énergie. Une trouvaille similaire avait été faite par des américains, néanmoins il ne s’agissait pas de l’urine provenant de l’Homme.

Pour ce faire, les étudiants ont recueilli les urines provenant des toilettes hommes de l’université. Ensuite, ils mélangent l’urine à du sable et des bactéries. Pour cimenter le sable, les chercheurs ont recours à une enzyme qui dégrade l’urée qui provient de l’urine et la transforme en carbonate de calcium. Le carbonate de calcium, principal constituant des roches calcaires cimente le sable. Pour produire une brique, il faut environ 25 à 30 litres d’urine

L’avantage avec cette technique, c’est qu’on évite ainsi les briques cuites au four à 1400 °C. On a une économie d’énergie et on évite l’émission de grandes quantités de dioxyde de carbone dans l’environnement. Le docteur Randall estime que l’urine est une véritable mine d’or et les résidus issus de la fabrication de ces briques servent à faire de l’engrais agricole.

Laisser un commentaire