Afrique du Sud : un homme présente la même invention que le jeune sud-africain mort mystérieusement dans son appartement

La mort d’un jeune inventeur crée la suspicion en Afrique du Sud
Nkosinathi Nkomo, l’inventeur du système Aquarun

Nouvelle polémique sur la mort du jeune créateur d’Aquarun, système de purification de l’eau pour lutter contre la sécheresse. En effet, le mois dernier on annonçait la mort d’un jeune de 24 ans tombé mystérieusement du haut de son balcon. Ce décès avait fait couler de l’encre.  Les réseaux sociaux se sont encore enflammés à l’annonce du premier ministre qui félicitait Retief Krige d’avoir lancé sa nouvelle invention ayant le même principe que le jeune étudiant. Certains affirment que l’idée lui aurait été volée et que sa mort n’est pas un suicide mais pourrait s’agir d’un meurtre.

L’annonce du premier ministre a déclenché d’énormes interrogations. Selon certaines réactions, la couleur de peau de monsieur Krige a été à son avantage. Car le jeune homme noir, pauvre, sa famille et son partenaire ne pouvaient pas assurer la continuité de la société qui semble-t-il leur rapportait déjà assez d’argent.

Mort mystérieuse d’un jeune étudiant, créateur d’Aquarun

Nkosinathi Nkomo, jeune sud-africain est décédé mystérieusement le mois dernier. Connu pour avoir mis en place un dispositif économique d’eau. Né à Soweto, étudiant à l’Université du Cap. C’est son invention du système de purification d’eau pour lutter contre la sécheresse qui le fait connaitre au public grâce aux médias nationaux. En Octobre dernier, « Aquarun » son invention a commencé à attirer l’attention, il meurt en décembre après une prétendue chute d’immeuble de plusieurs étages. Cette mort mystérieuse a éveillé doutes, questionnements ou théorie du complot.

Agé de 24 ans, incapable de  subvenir aux frais de sa scolarité de ses études à UCT pour devenir ingénieur Génie Civil, il s’était lancé dans ce projet. Une invention qui commençait à lui rapporter assez d’argent. A l’annonce de son décès, la police ne donnait pas énormément d’informations, juste le fait que cet acte n’était pas criminel. « il a été allégué que le défunt est tombé au balcon de son appartement au cinquième étage à l’hôtel. Aucun acte criminel n’est soupçonné en ce moment et une enquête a été enregistrée à des fins d’enquête » déclarait lieutenant-colonel André Taut, le porte parole de la police du Cap-Occidental.

Théorie du complot, acte criminel, les jeunes se questionnent

Les théories de conspiration ont commencé et augmenté après la déclaration du père de l’étudiant qui affirmait que son fils ne se serait jamais suicidé. Selon lui, « Nkomo n’avait pas d’ennemis ne devait pas de dettes ou de dettes qu’il avait du mal à payer. La vérité viendra un jour quant à ce qui s’est vraiment passé en ce jour fatidique ». En ce mois de février, un tweet du premier ministre de Western Cape Zile revient mouvementer la toile. En effet, dans son post helen Zill félicitait Retief Krige pour sa nouvelle invention de purification d’eau ayant le même principe qu’Aquarun du jeune Nkomo.

Beaucoup de jeunes étaient furieux car ils prétendent que c’est l’idée du jeune étudiant qui a été dérobé par Retief Krige. Certains ont demandé à ce que l’enquête soit remise à jour pour éclairer les zones d’ombres sur la mort du jeune homme et la nouvelle création de Retief Krige. Afin d’exprimer leur mécontentement, #NkosinathiNkomo a été lancé sur Twitter. Ils s’adressaient directement au ministre, ils veulent la vérité sur la mort du jeune étudiant. Sa mort reste toujours un mystère non élucidé.

https://twitter.com/hlonimosia9/status/961620282988531712?ref_src=twsrc%5Etfw&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.thesouthafrican.com%2Fnkosinathi-nkomo-south-africans-still-furious-over-inventors-death%2F

https://twitter.com/KennyEverything/status/961642173463703553?ref_src=twsrc%5Etfw&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.thesouthafrican.com%2Fnkosinathi-nkomo-south-africans-still-furious-over-inventors-death%2F

https://twitter.com/Dibakcslk/status/961525331487322112?ref_src=twsrc%5Etfw&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.thesouthafrican.com%2Fnkosinathi-nkomo-south-africans-still-furious-over-inventors-death%2F

Laisser un commentaire