Afrique du Sud : l'allemande ATON GmbH veut racheter Murray & Roberts (M&R)

Murray & Roberts, bientôt majoritairement détenue par la holding allemande ATON GmbH ? | Crédits : Murray & Roberts (officiel)

Économie Afrique du Sud – La holding allemande ATON GmbH veut faire une offre pour racheter la société sud-africaine d’ingénierie et de construction Murray & Roberts (M&R). Le montant de l’offre est de 15 rands par action.

ATON GmbH envisage de faire une offre de rachat pour la société sud-africaine Murray & Roberts. ATON GmbH, détenue par l’investisseur allemand Lutz Helmig, détient déjà 30% des parts de Murray & Roberts et fait une offre à 15 rands par action pour des parts supplémentaires. Cela représenterait une valorisation de 600 millions de dollars. La société sud-africaine, qui est spécialisée dans l’ingénierie, connait un nouveau regain d’activités auprès de clients internationaux après une longue période de creux. Elle vient en effet d’obtenir de nouveaux contrats pour un montant global de 326 millions de dollars.

Comme précisé dans un communiqué de la holding ATON, cette proposition de rachat représente « un vote de confiance de la part d’une société allemande pour l’économie sud-africaine ». Il est vrai qu’avec l’arrivée de Cyril Ramaphosa à la tête du pays, les investisseurs étrangers semblent être de plus en plus confiants quant à la situation économique du pays. Ceux-ci semblent avoir retrouver un intérêt pour l’Afrique du Sud suite aux déclarations du nouveau Président et suivent de près les différentes évolutions.

Laisser un commentaire