Afrique du Sud : Mandisa Maya va devenir la première femme présidente de la Cour Suprême

La juge sud-africaine Mandisa Maya est en passe de devenir la première femme présidente de la Cour d’appel suprême d’Afrique du Sud. Le Président Jacob Zuma a proposé sa nomination à la tête de la plus haute juridiction sud-africaine sur les questions non constitutionnelles.

A ce jour Mandisa Maya occupe le poste de vice-présidente de la Cour d’appel suprême. Elle s’est notamment illustrée lors du procès de l’athlète handicapé Oscar Pistorius qui était accusé d’avoir assassiné sa campagne Reeva Steenkamp.

La nomination de Mandisa Maya doit encore être approuvée par la commission des services judiciaire du pays. A la confirmation de sa nomination elle remplacera le juge Lex Mpati, une figure de la magistrature sud-africaine, admis à faire valoir ses droits à la retraite.

 

Laisser un commentaire