Airtel envisage de limiter ses opérations en Afrique

Airtel LogoBharti Airtel BSE 1.31 % Ltd. L’opérateur de téléphonie mobile le plus important en Inde envisage des fusions ou des ventes de parts dans certaines de ses opérations sur le continent africain. La compagnie chercherait à réduire sa dette qui s’élève à près de 12 milliards de dollars, mais aussi à rentabiliser sa plus grande acquisition à l’étranger. Ces changements réduiraient la taille des opérations sur le continent et pourraient se finaliser d’ici un an, a déclaré le président Sunil Bharti Mittal dans une interview accordée à BloombergQuint lors du forum économique mondial de Davos.

Des concurrents de taille sur le continent

Airtel aurait déjà vendu les filiales du Burkina Faso et de la Sierra Leone?; en ce moment des négociations sont en cours avec Millicom International Cellular pour une potentielle fusion au Ghana, cette union entrainerait le déclassement de Vodafone et se placerait au rang de deuxième opérateur téléphonique au Ghana?; ou la compagnie sud-africaine MTN est largement en tête du marché.

Au Kenya, la compagnie de téléphonie indienne a beaucoup de mal évoluer face à la rude concurrence de Safaricom (Filiale de Vodafone). Airtel se serait plainte à plusieurs reprises auprès des autorités kenyanes de la concurrence déloyale de son adversaire, menaçant même de quitter le pays si rien n’était fait pour sécuriser son accès aux marchés télécoms Kenyans.

Un nouveau directeur commercial Afrique

Des changements administratifs ont également été effectués au sein d’Airtel Afrique?; un nouveau directeur commercial fit son entrée en début d’année, Rajeev Sethi aura pour but principal la reformulation et l’implémentation de nouvelles stratégies clientèle sur les 15 pays desservis par la compagnie. La perte nette dans les activités d’Airtel Afrique était estimée à 91 millions de dollars au cours du troisième trimestre (fin septembre) contre 170 millions de dollars l’année d’avant. Airtel rencontre beaucoup de difficultés sur le continent et c’est par des potentielles ventes ou fusions que la compagnie arrivera à améliorer ses performances financières.

 

Laisser un commentaire