Algérie – Présidentielles 2019 : Abdelaziz Bouteflika renonce à un cinquième mandat

Algérie (Politique) – Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a annoncé qu’il se retire de la course à la présidentielle. 

Après deux semaines d’hospitalisation en Suisse, le chef d’Etat qui n’a plus pris la parole en public depuis sept ans, rentrait en Algérie, dimanche 10 mars. Ce lundi, en fin d’après midi, selon l’agence officielle de presse, le président algérien a annoncé qu’il ne sera plus candidat à la prochaine présidentielle. Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis près de 20 ans, ne briguera finalement pas un cinquième mandat.

L’aptitude du chef de l’Etat, malade depuis plusieurs années, pour assurer ses fonctions était au centre des débats à chaque échéance électorales Celle de 2019 n’aura pas fait d’exception. En effet, à l’annonce de son intention de briguer un cinquième mandat consécutif, des manifestations avaient alors éclatés dans le pays.

Mobilisés en Algérie mais aussi à l’étranger, les Algériens se sont levés pour protester contre une nouvelle candidature de Bouteflika. Il ne fait nul doute que la nouvelle devrait être bien accueillie parmi eux.

En outre, et comme prédit par plusieurs observateurs, le scrutin, initialement prévu le 18 avril prochain, est reporté « d’ici fin 2019 ».

Laisser un commentaire