Burkina Faso – Un ancien ministre des sports trempé dans une affaire de corruption.

Le centre-ville de Ouagadougou, capitale du Burkina Faso|© AFP PHOTO/ SIA KAMBOU

Actualité Burkina Faso – La fédération burkinabé de football (FBF), dans un communiqué, a suspendu de toute activité sportive pendant un an, l’ancien ministre des Sports et président de Salitas (club de deuxième division) le colonel Yacouba Ouédraogo. L’ex-ministre est accusé d’acte de corruption.
C’est dans un communiqué datant du 7 juillet dernier que la commission disciplinaire de la fédération burkinabé de football a annoncé une suspension visant l’ancien ministre des Sports le colonel Yacouba Ouédraogo. L’ex-ministre et actuel président d’un club de deuxième division a été suspendu de toute activité sportive pour la saison 2017-2018.
« Monsieur Ouédraogo, Yacouba, Président du club Salitas de Ouagadougou est coupable d’avoir à Ouagadougou, courant mois de décembre 2016, commis un acte de corruption envers Monsieur KERE Ali, arbitre de la CRA de Tenkodogo » a révélé le communiqué.
Le président de Salitas aurait envoyé la somme de 20 000 FCFA (approximativement 30 euros) audit arbitre par transfert électronique. Il lui aurait ensuite envoyé ensuite un message texte disant « juste pour deux cocas ».
Pour la commission de discipline de la FBF, rien ne justifie une telle transaction entre les deux hommes. D’autant plus qu’il n’existe aucun lien entre les deux hommes pouvant la justifier. En outre, la commission accuse le colonel Yacouba Ouédraogo d’être familier des faits. En effet, ce dernier aurait également tenté de corrompre un autre arbitre par le passé.
Le colonel Yacouba Ouédraogo n’a pas commenté cette décision. Interrogé le mois dernier par la gendarmerie au sujet de ce transfert d’argents pour le moins surprenant, l’ex-ministre aurait argué envoyer habituellement des gratifications à ses proches pour les fêtes de fin d’année. Pour ses proches, notamment le directeur du centre de Salitas , Boureima Maiga cette affaire serait un règlement de compte entre l’actuel président de la fédération Sita Sangaré qui n’avait pas été soutenu par Yacouba Ouédraogo.
 

Leave a Comment