Après la CAN 2017 de football, le Gabon va organiser la CAN de handball en 2018

Maquette du stade Omar Bongo et ses annexes toujours inachevés

Déjà organisateur de la Coupe d’Afrique des nations de football en 2012 et en 2017, le Gabon vient d’être désigné pour abriter la 23e édition de la CAN de handball masculin en 2018. En dépit des polémiques relatives au coût des 2 premiers événements précités (environ 863 milliards FCFA selon différentes sources), le gouvernement considère que l’organisation de compétitions sportives, comme la CAN de handball en 2018, permet au Gabon d’avoir une belle exposition à l’international et d’attirer des investissements.

Un an pour ériger toutes les infrastructures

C’est par un tweet que le ministère gabonais de la Jeunesse et des Sports a annoncé la désignation du Gabon comme pays organisateur de la CAN de handball masculine en 2018. Ce tweet, resté dans l’indifférence (aucun partage et aucune interaction), a été suivi d’un échange de la ministre Nicole Assélé avec la presse.

Au moment de la désignation du Gabon, aucune infrastructure n’est prête pour accueillir la compétition majeure du handball africain. Le plus grand Gymnase du pays, qui jouxtait le stade omnisports Omar Bongo, a été détruit à l’occasion des travaux de rénovation toujours inachevés de celui-ci. L’autre gymnase de Libreville situé à Oloumi, au sud de la ville, nécessite d’importants travaux de rénovation. Reste le gymnase du prytanée militaire de Libreville, qui bien que moderne, conserve les dimensions et les capacités d’accueil d’une enceinte scolaire.

Un emprunt de 33 milliards pour construire un palais des sports à Libreville

Face au manque d’infrastructures, la ministre des Sports Nicole Assélé a indiqué à la presse que le Gabon a souscrit un prêt de 33 milliards FCFA par l’entremise de la banque française Société Générale. Cet argent servirait à achever les travaux du stade omnisports Omar Bongo qui a déjà absorbé 92 milliards FCFA d’argent public et à construire un palais des sports de 6000 places à proximité. Ce palais des sports qui devra être construit en un an devrait être la principale enceinte consacrée à la CAN 2018 de Handball.

Le Gabon accueille actuellement l’édition 2017 de la Coupe d’Afrique des nations de football. Cette compétition a fait l’objet de nombreuses critiques notamment en matière de coût, de préparation et à propos de l’accueil des délégations dans les sites dédiés à la compétition. Comme la CAN 2017 de football, la désignation du Gabon pour accueillir la CAN 2018 de handball intervient dans un contexte de difficultés budgétaires et d’austérité.

Laisser un commentaire