Asky, la compagnie aérienne panafricaine à vocation internationale

Lancement d' ASKY Airlines
Lancement d’ ASKY Airlines ©ASKY

La compagnie aérienne panafricaine basée au Togo Asky Airlines est en plein développement. Cofondée par Gervais Djondo, l’homme d’affaires togolais, et lancée en 2010, elle couvre actuellement 23 destinations réparties dans 20 pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre.

Nouvelles destinations africaines et vols transatlantiques

Selon Bloomberg, Asky ambitionne de traverser l’Atlantique et de desservir Paris, la capitale française, cette année ou l’année prochaine. Cette destination est prioritaire compte tenu du trafic important entre la France et les capitales d’Afrique francophone. Elle sera ainsi la seule société aérienne à rivaliser avec Air France sur le trajet direct Lomé-Paris. New York et Beyrouth sont d’autres destinations étudiées par Asky. De nouvelles destinations africaines sont également en discussion pour cette année, telles que Johannesburg (Afrique du Sud), Praia (Cap-Vert) et Nouakchott (Mauritanie).
Depuis Air Afrique, la compagnie aérienne multinationale desservant l’Afrique et les grandes capitales du monde par des vols directs, aucune autre compagnie aérienne ne fait des vols directs des capitales ouest-africaines vers la France ou les États-Unis. Air France était l’actionnaire majoritaire d’Air Afrique qui est en liquidation depuis 2002.

Une société en pleine croissance

Les développements d’Asky nécessitent l’addition de deux Boeing 737-800 qui seront loués pour l’occasion. Ils s’ajouteraient à la flotte de huit avions que compte déjà la compagnie. La compagnie aérienne a transporté près de 600 000 passagers en 2016 et elle envisage un accroissement de 50 000 passagers pour l’année 2017. Rentable depuis 2015, soit cinq années après sa création, la société a réalisé un résultat positif de 2,2 milliards de FCFA (3.4 million d’Euros). Asky compte pérenniser son succès en identifiant des investisseurs à long terme pour accompagner la société.

Ouverture du ciel aérien

Asky a opté pour un actionnariat panafricain ainsi qu’un partenariat stratégique avec la compagnie aérienne la plus performante du continent, Ethiopian Airlines, qui détient 26 % du capital. Malgré ses ambitions, la compagnie aérienne ne couvre que 20 % du continent et appelle les États africains à l’ouverture du ciel aérien.

Laisser un commentaire