Banque africaine de développement – Coopération Inde-Afrique pour une meilleure productivité agricole

Akinwumi Adesina, président de la Banque Africaine de Développement © Times of India

News Afrique — Les 52es assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD) se sont tenues du 22 au 26 mai dans la ville d’Ahmedabad en Inde sous le thème « Transformer l’agriculture pour créer de la richesse en Afrique ». L’agriculture (nourrir l’Afrique) constitue l’une des 5 priorités de la BAD.

Le président de la BAD, Akinwumi Adesina, a souligné que l’objectif de l’institution financière est « d’atteindre l’autosuffisance alimentaire pour l’Afrique dans un délai de 10 ans ». Pour cela, des investissements de l’ordre de 24 milliards de dollars seront alloués à l’agriculture et l’agroalimentaire afin de placer l’Afrique au sommet des chaînes de valeur agricoles.

C’est dans cette optique que treize (13) pays africains ont signé des accords d’industrialisation directement avec le gouvernement indien. Ces accords incluent l’acquisition de machines agricoles, la mise à disposition de crédits aux paysans et une collaboration scientifique. L’Inde insiste également sur la priorisation du renforcement de capacités en Afrique afin d’atteindre les résultats escomptés.

Le ministre de l’Agriculture de l’Inde affirme que la coopération entre l’Inde et l’Afrique pourrait accroître la productivité agricole. Cette coopération sera scellée par une communication diplomatique adressée à tous les pays africains afin de négocier les domaines de coopération.

Des échanges commerciaux Inde-Afrique

Les échanges commerciaux Inde-Afrique ont également été abordés. Le gouvernement indien reconnaît le potentiel à faire des affaires avec les pays africains, notamment dans le commerce des céréales. L’Inde est disposée à importer des céréales des producteurs africains. Elle est également prête à fournir des cultures spécifiques à l’Afrique, notamment en cas de pénurie due aux effets du changement climatique.

L’Inde constitue la 5e source d’investissements directs étrangers en Afrique et les volumes d’échanges entre l’Inde et l’Afrique atteignent 56,7 milliards de dollars en 2016. Les décisions des 52es assemblées annuelles de la BAD ne feront qu’approfondir la coopération économique et les liens entre l’Inde et le continent africain.

Leave a Comment