Bénin : la pauvreté reste élevée

benin decret universite
© Le monde

Entre 2011 et 2016, le Bénin a enregistré un taux de croissance moyen de 5.2% (Perspectives économiques régionales : Afrique subsaharienne 2016, FMI).
Toutefois, le 7e tour de l’enquête Afrobaromètre qui s’est tenu entre décembre 2016 et janvier 2017 révèle que pendant cette période, la croissance n’a pas bénéficié aux populations puisque la pauvreté est restée élevée.
Les résultats de l’enquête soulignent plus précisément que la proportion des populations « très pauvres et indigentes » est passée de 19% en 2011 à 27% en 2016 ; 69% de béninois sont « pauvres ou occasionnellement pauvres » en 2016 comparé à 67% en 2011. La pauvreté au sein des populations les plus nanties est en recul : 4% d’entre eux ont fait face à des situations précaires contre 6% en 2011.

les victimes de la pauvreté : les femmes, les populations rurales et non scolarisées

Les couches sociales les plus touchées sont les femmes, les populations rurales et les citoyens non scolarisés.
L’enquête a abordé deux autres thématiques, l’insécurité alimentaire et le changement climatique. Similairement à la pauvreté, la proportion de citoyens manquant de nourriture a augmenté de 5% entre 2011 et 2016 passant de 13% à 18%. La majorité des béninois estiment que les changements climatiques ont détérioré la vie au Bénin (83%) et on affaibli la production agricole (64%). La sécheresse affecte plus le Bénin que les inondations, particulièrement dans les zones rurales.
Face à la crise économique qui sévit au Bénin due principalement à la récession au Nigeria, il urge que des mesures adaptées tant sur le plan social qu’économique soient mises en place pour le soulagement des populations.
Afrobaromètre (AB) est une série comparative des enquêtes nationales qui mesure les attitudes publiques envers la démocratie, la gouvernance, l’économie, le leadership, l’identité ainsi que d’autres questions y afférents. Le partenaire national d’Afrobaromètre au Bénin est l’Institut de Recherche Empirique en Economie Politique (IREEP). IREEP conduit des enquêtes tous les deux ans qui donnent au public une voix dans le processus de prise de décision politique.

Laisser un commentaire