Cameroun : la luxueuse villa de l’ancien Directeur général du budget crée la polémique et suscite l’indignation

Actualité Cameroun – Depuis ce lundi 17 avril 2017, le web camerounais s’est littéralement enflammé en découvrant la somptueuse et extravagante demeure que l’on attribue — sans pourtant que l’information soit vérifiée — au très discret Felix Antoine Samba, ancien Directeur général du budget au ministère des Finances du Cameroun. En poste depuis 2013, Felix Antoine Samba s’est vu débarqué de son prestigieux poste le 10 mars dernier. Aujourd’hui, il occupe la fonction d’Inspecteur général des services administratifs et budgétaires.

Pour le moins que l’on puisse dire, la supposée demeure de Felix Antoine Samba n’a rien à envier à celle d’une star hollywoodienne ou à la villa californienne de Pascaline Mferri Bongo Ondimba. Sans tarir d’éloges, la résidence de Felix Antoine Samba, présenté comme l’un des protégés de Chantal Biya, la première dame camerounaise, est un véritable petit château qui s’étend sur plusieurs centaines de mètres carrés.

L’extérieur de la résidence comprend plusieurs jardins élégamment agencés, des fontaines d’eau, une piscine, plusieurs allées piétonnes et une pléthore de sculptures… Dès que l’on franchit les murs de l’imposante barrière, on a comme l’impression d’être en face de la Basilique Notre-Dame de la Paix de Yamoussoukro en Côte d’Ivoire. En effet, tout comme l’édifice religieux, la demeure du haut fonctionnaire camerounais possède plusieurs dômes.


La gigantesque construction est composée de plusieurs bâtiments reliés entre eux par des passerelles en béton honorés par d’élégants balustres. La pièce principale de la villa que l’on voit dans l’une des vidéos qui circule sur le web, est dispose d’un staff cossu.

Une fois à l’intérieur de la villa, on a le sentiment d’être dans les appartements d’un haut dignitaire catholique siégeant au Vatican. Mais il n’en est rien, nous sommes bien au Cameroun, plus précisément au quartier Nkolondom de Yaoundé. De ce qui se dit ici et là sur la toile camerounaise, Felix Antoine Samba serait un homme très pieux, attaché aux valeurs du catholicisme. Une thèse réconfortée par la présence d’une peinture représentant la Cène, le dernier repas que Jésus-Christ prit avec les douze apôtres, sur l’un des murs de la demeure

.


Tout comme les hauts dignitaires catholiques parfois pointés du doigt pour leur goût prononcé pour le luxe, le Camerounais Felix Antoine Samba aime tout ce qui « bling-bling ». Il n’a pas lésiné sur les moyens pour se bâtir un petit palais. Ses appartements n’ont rien à envier à ceux de l’évêque allemand Franz-Peter Tebartz-van Elst, démis de ses fonctions en 2013 pour ses dépenses somptuaires.

Le web camerounais qui crie scandale et réclame l’ouverture d’une enquête

Si le web camerounais s’est autant enflammé, c’est aussi et par ce que la supposée belle propriété de Felix Antoine Samba relance le débat lié à la corruption et l’enrichissement illicite au Cameroun. Classé 145e sur 175 en 2016 au niveau mondial par Transparency International, le Cameroun est l’un des pays les plus corrompus de la planète. Chaque année, ce sont des millions d’euros qui disparaissent miraculeusement des caisses de l’État au détriment de la population qui croupit dans la misère.

Avec un taux de pauvreté de 37,5% en 2014, le Cameroun est l’un des pays du continent à être le plus mal loti en la matière. Les disparités entre les riches et les pauvres se font de plus en plus ressentir et de nombreux Camerounais n’ont pas accès aux services publics de base. La faute entre autres au détournement de fonds qui est devenu un sport national dans le pays.

Comment un fonctionnaire, même en poste depuis près d’une décennie aurait-il pu s’offrir une telle villa ? Que font les organismes camerounais chargés de surveiller et de contrôler les gestionnaires publics ? D’où provient l’immense fortune de Felix Antoine Samba qui jusque-là n’a pas été inquiété par la justice de son pays ? Des questions qui méritent d’être posées lorsque l’on sait que le pays s’est lancé depuis 2006 dans une vaste guerre contre la corruption notamment avec l’Opération Épervier.

Profondément outrés après les diffusions de ces photos et de ces vidéos, les internautes camerounais crient au scandale et appellent à l’ouverture d’une enquête. Non seulement pour clarifier les faits (rien ne dit qu’il s’agit réellement de la maison de Felix Antoine Samba), mais également pour réconforter les populations qui ne savent plus à quel saint se vouer tant ce type d’affaires est légion au Cameroun.

Pour l’instant, le principal accusé dans cette affaire ainsi que la justice camerounaise sont restés muets. Il faudra attendre les prochains jours, voire les prochaines semaines, pour que l’on en sache davantage.

Laisser un commentaire