Cameroun : les nouveaux bus de Stecy SA enfin en circulation

Depuis ce lundi, les habitants de Yaoundé ont pu observer de nouveaux bus circuler en ville. La très attendue Société de transport urbain de la ville a officiellement lancé son activité avant-hier. C’est à l’Hôtel de Ville qu’a été célébré le retour du transport urbain par autobus, lors d’une cérémonie d’inauguration.

Prévus pour être lancés avant la Can féminine, en novembre 2016, les bus de la Stecy ont finalement été mis en circulation le 13 février 2017. Pour l’occasion, le ministre des Transports, Edgar Alain Mebe Ngo’o, s’est offert un aller-retour à bord d’un des bus climatisés de la société. Sous les acclamations de certains badauds venus assister à la cérémonie, le ministre des Transports a ainsi marqué le lancement de l’activité de transport de l’entreprise.

La Stecy veut proposer un service moderne et de qualité. Avec des bus neufs et climatisés, le confort n’a pas été mis de côté. La sécurité non plus. Tous les bus sont dotés de caméra de vidéosurveillance. En phase de promotion jusqu’à la fin de la semaine, les Camerounais peuvent profiter du transport gratuit.

43 bus, 5 lignes, dont 2 lignes spéciales

Pour le moment, la Stecy a mis en circulation une quarantaine de véhicules, répartis sur 5 lignes pilotes. Au départ de la poste centrale notamment, les usagers pourront prendre le bus au tarif unique de 200 francs CFA par trajet. Parmi ces lignes, deux lignes dites « VIP » effectueront des trajets spéciaux. La première ligne spéciale, réservée aux étudiants, fera la navette entre les deux universités de la ville, Yaoundé I et Yaoundé II-Soa. Tandis que la seconde transportera les passagers de Camtel à l’aéroport international de Yaoundé Nsimalen. L’entreprise n’entend pas s’arrêter là, et envisage mettre en circulation 150 bus climatisés sur 13 lignes d’ici à juin 2017.

L’initiative répond aux problèmes de mobilité récurrents rencontrés par les résidents de la ville. Jusqu’ici les habitants avaient le choix entre les taxis ou les motos. La cessation d’activité de la compagnie « Le Bus » en 2016 n’avait rien arrangé. En outre, la société de transport vient agrandir l’offre globale de transport dans la capitale. Le tarif attractif proposé par la Stecy vient également satisfaire les poches des moins aisés.

Un cahier de charges bien rempli

La Société de transport et équipement collectif de Yaoundé (Stecy) est née d’un partenariat public-privé, entre la Communauté urbaine de Yaoundé et le groupe portugais Eximtrans Sarl / Irmaos Mota. Le contrat signé prévoit un investissement de 13 milliards de francs CFA étalés sur 10 ans pour la partie portugaise. De son côté, l’État camerounais subventionnera le projet à hauteur de 1,6 milliard de francs CFA par an.

Hormis le service de transport, le partenaire portugais s’est engagé à construire des terminaux, des kiosques à journaux ainsi que des points de vente. A cela s’ajoute la construction de 65 abribus et 275 arrêts de bus, dotés de systèmes d’affichage d’horaires et de fréquences.

C’est pleins de joie et remplis d’espoir que les habitants ont accueilli la nouvelle compagnie de transport urbain. Espérons qu’elle ne connaisse pas le même sort que son prédécesseur « Le Bus », et offre ses services pendant plus longtemps.

0 Comments on this Post

  1. Est ce que ces bus sont toujours en service?

    Répondre

Laisser un commentaire