Cameroun : inauguration du plus grand centre ophtalmologique d’Afrique centrale

©www.camerounliberty.com

Vendredi 17 février, le Cameroun, à travers son ministre de la santé André Mama Fouda, a inauguré le Magrabi ICO Cameroon Eye Institute, le premier du genre dans le pays, à Oback dans le département la Lekié (région Centre du Cameroun)

Fonctionnel depuis septembre 2016, le centre a déjà traité environ 1000 malades. Il est le premier du genre au Cameroun et dans la sous-région par sa capacité ainsi que la qualité du personnel et des équipements (caméras rétiniennes numériques et lasers pour effectuer des chirurgies réfractives par exemple).

Un accord entre le Cameroun et l’Africa Eye Foundation

Le centre ophtalmologique est né d’un accord entre le gouvernement camerounais et l’Africa Eye Foundation. Il a été signé le 23 novembre 2015 entre le ministre des Relations extérieures Lejeune Mbella Mbella et le secrétaire général du conseil d’administration d’Africa Eye Foundation, le professeur Bruce Spivey.

Le ministre avait déclaré que l’objectif était « de faire de notre pays [le Cameroun ndlr], un centre de référence en Afrique au sud du Sahara en matière d’ophtalmologie ».

Le coût de construction était évalué à l’époque à 8 milliards FCFA (12 millions d’euros) provenant exclusivement d’investissements privés.

Un centre moderne accessible à tous

Jusqu’à présent, l’hôpital n’a proposé à ses patients que des consultations, mais à partir du mois de mars, les médecins seront aptes à effectuer des examens et des chirurgies. On pourra y traiter tous types de maladies oculaires telles que la cataracte, le glaucome et les problèmes vitréo-rétiniens entre autres.

Pour cela, le centre est équipé d’une trentaine de salles de consultation, dix lits haut de gamme et soixante-cinq lits dits normaux. On y compte également cinq salles d’opération, dont une dédiée, aux urgences pour une capacité optimale de cent opérations par jour.

Le centre comporte également une unité d’ophtalmologie de pédiatrie pour les 0-15 ans. Cette dernière est spécialisée dans le redressement des yeux, les consultations et bientôt, les opérations.

Par ailleurs, il est important de préciser que les services proposés sont destinés à tous et restent financièrement accessibles. Le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda a expliqué qu’il s’agit d’un projet à but non lucratif « L’objectif est d’apporter des soins de très grande qualité à toute la classe sociale. Raison pour laquelle, le centre aura un grand secteur qui permettra de prendre en charge les personnes démunies ».

Les prix varient entre 5.000 et 25.000 FCFA pour les consultations, mais les soins sont « gratuits pour les populations nécessiteuses » (Dr. Akef El Magrabi, président d’Africa Eye Foundation).

Un centre prometteur

Le Magrabi ICO Cameroon Eye Institute est une grande fierté pour le Cameroun aujourd’hui.

Le ministre de la Santé publique a déclaré : « Nous pouvons donc dire avec fierté que le Cameroun a le plus grand centre d’ophtalmologie d’Afrique centrale ici à Oback suite à un investissement privé. Avant, dans les hôpitaux de district, il était difficile d’obtenir une opération de la cataracte, les malades étaient obligés soit d’attendre dans les campagnes soit d’aller se faire soigner dans certains grands centres à l’extérieur du pays. Des affections comme le glaucome ou les écoulements de la rétine qui obligeait les populations à se déplacer pour trouver guérison ont désormais une solution ici » ; l’un des buts ultimes est que les évacuations sanitaires pour les pathologies oculaires hors de la sous-région ne soient plus nécessaires.

Enfin, la Africa Eye Foundation vise à faire de ce centre un cadre de recherche et un centre de télémédecine qui servira dans la sous-région en apportant l’expertise de professionnels de renommée. La construction d’un centre de formation en maintenance des équipements ophtalmologiques est également en projet.

 

0 Comments on this Post

  1. Bonjour svp vous etes situé a quel niveau au cameroun merci

    Répondre

Laisser un commentaire