CAN 2017 : Des gabonais perturbent une séance de promotion de la CAN au Canada

La séance de promotion la Coupe d’Afrique des nations 2017 (CAN 2017) et de l’image du Gabon au Canada ce 14 janvier ne s’est pas déroulée comme prévue. Alors qu’elle avait paisiblement commencé dans une salle préparée à cet effet avec un public qui comprenant notamment des officiels, la promotion prévue n’a duré que le temps d’un discours avant d’être perturbée par des gabonais criant des slogans hostiles à la CAN, à Ali Bongo et à son régime.

Visiblement remontés contre l’organisation de la CAN 2017 dans leur pays, ces gabonais qui ont perturbé la séance de promotion de la CAN au Canada se sont insurgés contre l’organisation de cette compétition au Gabon tout en accusant le régime d’Ali Bongo d’assassinat, en référence certainement à la violente répression qui a suivi la proclamation des résultats de l’élection présidentielle contestée d’aout 2016.

« Assassins », « Vous avez tué des gabonais », « Nous ne marcherons pas sur le sang de nos frères », peut-on entendre dans le cours enregistrement vidéo ci-dessous. Le responsable gabonais qui prononçait une allocution à la tribune, a essayé de poursuivre son discours dans ce brouhaha mais ses propos sont demeurés inaudibles.

Depuis la proclamation des résultats de l’élection présidentielle gabonaise donnant Ali Bongo vainqueur face à son challenger Jean Ping, qui se revendique toujours « président élu », des opposants gabonais organisent toutes sortes de manifestations de défiance contre Ali Bongo et son régime qu’ils jugent illégitimes.

Laisser un commentaire