CAN 2017 : Réunification autour des Lions Indomptables du Cameroun

Paul Biya et son épouse célébrant la victoire du Cameroun
Paul Biya et son épouse célébrant la victoire du Cameroun – Présidence du Cameroun ©

Ce mercredi 8 février, une foule en liesse est venue acclamer l’équipe des Lions Indomptables du Cameroun le long de l’itinéraire arrêté pour leur tour de ville, suite à leur victoire à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2017 au Gabon.

Une célébration dans la bonne humeur

L’équipe des Lions et son staff a reçu des décorations au Palais présidentiel, ce mercredi. Alors qu’ils saluaient tour à tour le président et sa première dame, le défenseur Adolphe Teikeu a taquiné Paul Biya et le ministre des Sports, Ismaël Bidoung Kpwatt, en reproduisant la révérence que le ministre avait faite devant le président en décembre 2016. Cette image avait fait le tour des réseaux sociaux et suscité de nombreuses parodies autour du #BidoungChallenge. L’assemblée toute entière, le président et son épouse y compris, a éclaté de rire.

Après plusieurs selfies et une grande photo de famille sur le perron du palais Etoudi, l’équipe a défilé à travers toute la ville de Yaoundé au moyen de jeeps militaires, dans un cortège encadré par les forces de l’ordre.

Tour de Ville Lions Indomptables
Otric Ngon ©

Une victoire qui peut réunifier le peuple derrière Paul Biya

L’équipe a non seulement remporté la coupe, mais aussi le titre individuel du meilleur de la CAN (Christian Bassogog), le titre de la meilleure défense (3 buts encaissés), et quatre des joueurs de la sélection figurent dans l’équipe-type de la CAN. Ça faisait quinze (15) ans que l’équipe n’avait pas célébré un tel avènement.

Le président Paul Biya n’a pas manqué d’éloges à l’endroit de l’équipe nationale, ni de souligner que pour remporter une telle victoire, il fallait une équipe soudée et unie, peu importe que les joueurs soient originaires du nord, du sud de l’est ou de l’ouest du pays. C’était sûrement là un clin d’œil par rapport à la crise anglophone.

Il a terminé son discours avec une expression tirée d’une chanson populaire : « Vous les avez tous mis dans la sauce ».

 

Laisser un commentaire