Catastrophe en Sierra Leone : qui sont les pays africains qui ont offert leur aide ?

Les terribles inondations en Sierra Leon qui ont fait plus de 400 morts. Crédits : STR/AFP

Actualité Sierra Leone – Le 14 août 2017, la périphérie de Freetown a été le théâtre d’une catastrophe, un glissement de terrain hors du commun dont le bilan s’élève à environ 400 morts et 3 000 blessés parmi les populations des quartiers Regent, Mount Sugar-Loaf, Kamayama, Kaningo et Dworzark, entre autres. Dès le 15 aout, le Président de la République de Sierra Leone, Ernest Bai Koroma, a indiqué que son pays avait « un besoin urgent d’aide » afin que les pays membres de la communauté internationale leur apportent le soutien nécessaire.

Les messages de condoléances et de soutien ont afflué sur les comptes officiels des réseaux sociaux de bon nombre de présidents. On estimait alors les pertes à 400 individus. Depuis lors, le président sierra-léonais a explicitement appelé à l’aide et le bilan ne cesse de s’accroître, mais peu de réactions concrètes ont, jusqu’alors, été relayées.

 

 

Israël a immédiatement répondu et envoyé une aide alimentaire et médicale aux populations sinistrées, la Chine, le Royaume-Uni et l’Union européenne ont également souhaité apporter leur soutien matériel et financier.

Les réactions africaines peu nombreuses sont toutefois non négligeables. Les États membres de la CEMAC n’ont à ce jour fait aucun don ni promesse de don, les pays du Maghreb restent également silencieux. Seuls quelques états d’Afrique de l’Ouest se sont manifestés à ce jour.

  1. Le Sénégal verse 100 000 dollars

Mercredi, une délégation sénégalaise avait été envoyée par le chef de l’État sénégalais, à Freetown, avec, à sa tête, le ministre des Forces armées, le Docteur Augustin Tine afin de transmettre un message de soutien au peuple sierra-léonais.

Dans ce contexte, le Président Macky Sall a également répondu à la requête de son homologue Sierra Léonais en versant une aide financière de 100 000 dollars (soit environ 60 millions de francs CFA).

  1. La Côte d’Ivoire fournit 1,5 tonne de médicaments

C’est également mercredi que le Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara a dépêché 1,5 tonne de médicaments en Sierra Leone accompagnée d’une proposition d’assistance technique pour faire face à la catastrophe.

  1. La Guinée contribue à hauteur de 50.000 tonnes de riz et de 100.000 dollars

Le président de la République de Guinée, Alpha Condé, a lui aussi, tenu à venir en aide à cette population africaine endeuillée. À cet effet, il a souhaité apporter une aide alimentaire et financière, étant précisé qu’il ne s’agit, selon lui, que d’un premier geste dans l’attente de la précision des besoins du peuple et des autorités de Sierra Leone.

 

Laisser un commentaire