CEMAC : Session de formation des Organisations de la société civile (OSC) du Gabon et de la Guinée Équatoriale

Du 13 au 17 mars se tiendra à Malabo une session de formation des Organisations de la société civile (OSC) du Gabon et de la Guinée Equatoriale sur le management des groupes. L’objectif de cette session porte sur la réflexion pour outiller et structurer ces OSC.

Instauration d’un débat national et régional sur l’importance d’une gestion vertueuse des ressources naturelles

La session de formation s’ouvrira le lundi 13 mars 2017 et réunira trente représentants des OSC du Gabon et de la Guinée Équatoriale.

Cette initiative régionale de la CEMAC vient en consolidation aux activités du Projet de renforcement de la gouvernance des matières premières (REMAP-CEMAC). Ce projet est né d’un accord-cadre entre la Commission de la CEMAC et le Ministère allemand de la Coopération. Il vise à amener les acteurs de la société civile à pouvoir contribuer afin que les profits de l’exploitation des matières premières extractives contribuent à l’émergence des pays extracteurs et améliorent également les conditions de vie des populations. Ainsi la session permettra une mobilisation des forces vives de la société civile et va aider à l’instauration d’un débat national et régional sur l’importance d’une gestion vertueuse des ressources naturelles (fer, or, diamant, pétrole, cuivre.)

Militer efficacement pour la transparence et la bonne gouvernance dans l’exploitation des ressources extractives

Il est de notoriété publique que les industries extractives de l’Afrique centrale sont gangrenées par la corruption. Ainsi une meilleure structuration des industries aidera celles-ci à militer efficacement pour la transparence et la bonne gouvernance dans l’exploitation des ressources extractives de leurs pays respectifs.

En outre la CEMAC s’est engagée dans ce contexte à appuyer la mise en œuvre de l’«?Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE)?» dans les États membres ayant adhéré à l’ITIE, à travers des échanges et sessions de renforcement des capacités des parties prenantes.

Notons que le 25 janvier dernier, la Commission de la CEMAC avait reçu à Yaoundé un logiciel informatique des connaissances, un don du REMAP-CEMAC financé par la Coopération allemande

Le lancement de cette session de formation destinée aux OSC du Gabon et de la Guinée Équatoriale sera le début d’une phase d’une série d’ateliers annoncés pour le premier semestre 2017 à Malabo et Libreville.

En 2014-2015, ces formations furent menées de manière jumelée à l’intention des OSC du Cameroun et de la République centrafricaine?; et en 2016 étaient adressées aux OSC de la République du Congo et du Tchad.

Laisser un commentaire