Cérémonie d’ouverture de la CAN2017 : un démarrage mi-figue mi-raisin

Cérémonie d’ouverture de la CAN2017 : un démarrage mi-figue mi-raisin

Au grand dam de nombreux observateurs avisés, l’ouverture tant attendue de la 31e édition de la Coupe d’Afrique des Nations a eu lieu comme prévu cet après-midi au stade de l’amitié sino-gabonaise à Angondjé, au nord de Libreville a été un véritable échec. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée sous une météo angélique, mais malheureusement, les Gabonais n’ont pas été nombreux à y assister. Et ce, malgré la présence du rappeur Booba, icône du mouvement rapologique francophone.

Mais avant la prestation des « grands » venus de l’étranger, les stars locales se sont succédé sur le podium, sous les yeux d’Ali Bongo et du public peu enthousiasmé.  D’autres stars telles que Akon ou encore Davido ont également fait le déplacement de Libreville. En fin de compte, Booba, s’est retrouvé en train d’interpréter ses titres « Validé », «92i Veyron» et  « DKR », devant un public famélique.

 

Pourtant, de nombreuses sources ont affirmé qu’au moment du déroulement de la cérémonie d’ouverture, une foule s’était massée à l’extérieur du stade d’Angondjé. Pourquoi les organisateurs ont-ils préféré laisser le portique de sécurité fermé au lieu de les ouvrir ? Là est toute la question… Pour Francis Aka, supporter des Panthères, il est indéniable qu’avec un stade plein, la cérémonie aurait été plus belle.

Des internautes n’ont pas manqué de souligner que cette cérémonie d’ouverture de la 31e édition de la Coupe d’Afrique des Nations, n’avait rien à voir avec celle organisée en 2015 par la Guinée équatoriale. En effet, lors du démarrage de la CAN 2015, les festivités furent bien plus belles… Pourquoi ce démarrage raté ? Les Gabonais auraient-ils suivi l’appel au boycott des leaders de l’opposition et des membres de la société civile ?

Comme peuvent l’attester ces photos, la participation des Gabonais à la cérémonie d’ouverture fut très faible…

Mais où était le public ? Il est rare que pour ce type d’événement, on se retrouve avec des gradins aussi vides que ceux-là… Le phénoménal titre « Coller La Petite » de l’artiste camerounais Francko n’a pas servi à grand-chose puisque le public s’est à peine levé. Mais avant lui, c’est l’artiste nigérian Davido qui est parvenu à faire bouger le public. Également présent aux côtés d’Ali Bongo, l’homme d’affaires Richard Attias, le mari de Cécilia, ex-Sarkozy, pourra certainement se targuer d’avoir organisé de meilleurs événements au Gabon.

 

Malgré ce démarrage plus que mitigé, le stade de l’amitié sino-gabonaise s’est rempli en un temps éclair. En effet, les supporters des Panthères sont finalement arrivés nombreux pour assister au premier match de l’équipe nationale qui affrontait celle de Guinée-Bissau.

Peu avant le démarrage du match d’ouverture, les places restantes ont été rapidement prises d’assaut par un public venu en masse. Les gradins remplis à bloc ont fait oublier l’énorme flop de la cérémonie d’ouverture. À la mi-temps, le DUC de Boulogne, Booba a tenu le public en haleine en rejouant son titre « DKR ». Le public n’a pas manqué d’apprécier la présence du rappeur qui a su l’entretenir avec ses belles mélodies.

Laisser un commentaire