Gabon : Ces candidats de l’opposition qui ont résisté au Tsunami du PDG

Actualité Gabon – Au sortir du scrutin du 6 octobre 2018, qui annonce d’ores et déjà une arrivée massive de députés issus du parti démocratique gabonais au pouvoir au palais Léon Mba, ainsi qu’à la tête des exécutifs locaux, la question qui est sur toutes les lèvres des observateurs de la vie politique gabonaise est sans aucun doute : qui sont les « survivants » au raz de marée du PDG ?

Bien qu’il est difficile de se prononcer avec exactitude à l’heure actuelle sur la situation dans sa globalité, étant donné les lenteurs avec lesquelles les informations remontent du terrain, mais aussi du fait que les résultats officiels proclamés par le CGE, et ce sous réserve des potentiels contentieux ne seront connus qu’au cours de la semaine à venir, certains hommes politiques de l’opposition apparaissent aujourd’hui comme des remparts à l’hégémonie du parti au pouvoir.

En effet, les informations glanées auprès des différents états-majors de campagne permettent d’identifier, à l’heure actuelle, sept personnalités qui pourraient porter la contradiction aux députés de la future majorité.

Ainsi, à Mayumba et Tchibanga, les victoires de Frateli Fouty et Doukaga Kassa, tous deux issus des rangs des démocrates, apparaissent comme des digues à la vague PDG.

Qualifiés pour le second tour ou en attente de la confirmation de leur victoire au premier, Alexandre Baro Chambrier (UN-RHM), Jean Norbert Diramba (LD), Franck Nguéma (IND), Dr Minault (UN-RHM) ou encore Bruno Ben Moubamba (ACR), pourraient venir enrichir les rangs d’une opposition qui peinera surement à exister au vu de ses effectifs dans un hémicycle quasi monocolore. Ces derniers feraient ainsi figure de « survivants » face à une vague victorieuse du PDG qui ne présage rien de bon pour la vitalité du débat démocratique.

Laisser un commentaire