Le Comité de gouvernance Rwandais lance le tableau de bord de la gouvernance 2016

Le mois de janvier s’est clôturé au Rwanda avec un aperçu de l’état des lieux et de la performance sociale, économique et politique du pays. En effet, la 4e édition du tableau de bord de la gouvernance a été lancée par le comité de gouvernance rwandais le 31 janvier 2016.

Le tableau de bord de la gouvernance a été créé il y a cinq ans afin de fournir un indice qui mesure de manière scientifique les aspects les plus importants de la gouvernance au Rwanda. Cet indice comprend 8 indicateurs universellement reconnus, à savoir :

• État de droit
• Droits politiques et libertés civiles
• Participation et intégration
• Sécurité
• Développement humain et social
• Contrôle de la corruption, transparence et reddition des comptes
• Qualité de la prestation des services
• Gouvernance économique et financière

La méthodologie adoptée est mixte avec d’une part la collecte de données primaires auprès de sources crédibles et de baromètres déjà existants ; et d’autre part la collecte de données secondaires notamment via les rapports internationaux et de la société civile sur les problématiques citées. Les données sont analysées en prenant en compte le contexte rwandais et ses réalités.

L’édition 2016 du rapport tient sa particularité de la majoration de la notation des indices, de l’analyse comparative avec d’autres indicateurs internationaux, et d’un résumé de l’impact des politiques au cours des cinq dernières années.
Par ailleurs, l’élaboration du rapport a bénéficié pour une première fois du concours d’examinateurs internationaux.

Les performances de la gouvernance au Rwanda en 2016 sont comme suit :
1. Sécurité: 92.62%
2. Contrôle de la corruption, transparence et reddition des comptes: 86.56%
3. Droits politiques et libertés civiles: 81.83%
4. État de droit: 79.68%
5. Gouvernance économique et financière: 76.82%
6. Participation et intégration: 76.48%
7. Développement humain et social: 74.88%
8. Qualité de la prestation des services: 72.93%

On remarque que les indicateurs qui enregistrent les meilleures performances sont relatifs à la sécurité, au respect des droits et des libertés ainsi qu’à la transparence de manière générale. En revanche, les indicateurs concernant le bien être des populations et la satisfaction des usagers obtiennent les scores les plus faibles. Malgré des perspectives de croissance qui demeurent élevées à 6% et qui sont stimulées par les services (Fonds monétaire international), la qualité de vie et des services doit être améliorée.

Le rapport préconise de mettre en place des mécanismes pour des innovations efficaces dans le développement social afin de sortir les populations de la pauvreté et d’améliorer leurs conditions de vie. Aussi, d’adopter une politique nationale qui veillera à la conformité aux standards en matière de prestations de service dans les secteurs public et privé.

Des recommandations globales avec des actions concrètes ont été émises afin d’améliorer la gouvernance et les réformes sociales au Rwanda. Le tableau de bord de la gouvernance 2016 est disponible uniquement en anglais.

Laisser un commentaire