Congo : Brazzaville privée de carburant depuis plusieurs semaines

Une station service de la SNPC à Brazzaville
Une station service de la SNPC à Brazzaville – Crédit photo : lesdepechesdebrazzaville.fr

News Congo – La ville de Brazzaville fait face à une importante pénurie de carburant. Le rythme d’approvisionnement des stations-service de la capitale congolaise a fortement baissé et la situation ne devrait pas s’améliorer avant plusieurs semaines.

Le 6e pays producteur de pétrole d’Afrique manque de carburant. Malgré une production de brut de 278 000 barils/jour en 2015, le Congo demeure fortement dépendant de l’extérieur pour son approvisionnement en hydrocarbures raffinés. La seule raffinerie du pays produit moins de 30% des besoins nationaux et les autorités n’ont pas assuré la gestion de l’approvisionnement auprès des fournisseurs internationaux de façon rigoureuse.

Devant les stations-service se forment de longues files d’attente et la rareté du carburant a créé une forte augmentation des prix à la pompe.

Les autorités congolaises disent se pencher sérieusement sur cette pénurie qui entrave fortement l’activité économique dans la capitale où le trafic automobile a fortement baissé. Selon Jean-Marc Thystère-Tchicaya, le ministre congolais en charge des Hydrocarbures, la pénurie sera résorbée grâce à une commande d’hydrocarbures raffinés passée à l’étranger. En attendant la livraison, les Brazzavillois n’ont d’autres choix que de se montrer patient.

Laisser un commentaire