Congo — Décès Ntsourou : son avocat toujours en garde à vue

Palais de Justice Brazzaville
Palais de Justice-Brazzaville ©www.vox.cg

La garde à vue de Me Ludovic Essou, l’un des avocats de Marcel Ntsourou, a été à nouveau prolongée de 48 h ce mardi 21 février. 
Samedi dernier l’avocat du colonel Ntsourou convoqué par la gendarmerie congolaise, a été arrêté et interrogé en qualité de témoin dans le cadre du décès de l’ancien détenu. Le magistrat est l’une des dernières personnes à avoir vu celui qui fut le bras droit de l’actuel président Sassou N’guesso, avant son malaise fatal.
Si le bâtonnier du barreau de Brazzaville était jusqu’ici assez serein, il semblerait que la situation ait changé. Le barreau dénonce à présent l’irrégularité de cette garde à vue. Au micro de RFI, le bâtonnier de Pointe-Noire s’exprime «?A ce que nous savons à ce jour, notre confrère a été interpellé en qualité de témoin et aujourd’hui aucune information n’est ouverte contre lui donc il n’a pas droit à cette garde à vue?», déclare Me Didier Christophe Mvoumbi.
Face à cette flagrante violation de la législation congolaise et en guise de soutien à leur confrère, les avocats relevant du barreau de Brazzaville ont décidé de suspendre leurs activités pendant trois jours à compter du 21 février 2017. Le barreau de Pointe-Noire s’est lui aussi joint au mouvement, indiquant que les activités seraient suspendues jusqu’à la libération de Me Ludovic Désiré Essou toujours en détention à ce jour.

Laisser un commentaire