Côte d'Ivoire: Accord entre les mutins et le gouvernement

Ce vendredi 13 janvier, après un début de soirée mouvementé marqué par une nouvelle mutinerie, le gouvernement ivoirien et les militaires semblent avoir trouvé un accord qui devrait permettre d’apaiser les tensions. Selon différentes sources, les négociations auraient abouti à un compromis.

Les habitants d’Abidjan inquiets

Vendredi soir, des tirs se sont fait entendre à Abidjan, la capitale ivoirienne. Ces tirs provenaient du camp Akouedo dans la commune de Cocody et du camp Gallieni au Plateau. Le scénario, semblable à celui de la semaine dernière, où des militaires s’étaient déjà mutinés, affole les habitants de côte d’Ivoire qui sont comme au milieu d’une bataille intermittente entre les militaires et le gouvernement.

Négociations privées à Bouaké

En début d’après-midi de longues négociations privées se sont tenues dans la résidence du préfet de Bouaké pendant plusieurs heures. Certains organes de presse présents sur place à l’extérieur de la résidence décrivaient un mécontentement de la part des mutins.
Selon RFI les militaires réclamaient le paiement d’une prime de 12 millions de FCFA pour chacun des 8.500 soldats concernés. Avec ce nouvel accord, le gouvernement procéderait au paiement des primes dès lundi en plusieurs versements toutefois.

Laisser un commentaire