Cote d’Ivoire : La CPI va-t-elle acquitter Laurent Gbagbo ?

Laurent Gbagbo

Justice CIV Africapostnews – Le procès de l’ancien président ivoirien et de son ex- ministre Charles Blé Goudé devant la Cour pénale internationale entre dans une phase décisive : les juges ont demandé à la procureure, dont tous les témoins ont été entendus, de mettre à jour son mémoire. « à la lumière des témoignages entendus et des preuves soumises au procès »

Il semblerait qu’il lui soit suggéré de requalifier les charges, voire de les abandonner. Dans cet arrêt, les juges, qui semblent soucieux de la suite à donner à la procédure, ne donnent pas de date pour la reprise du procès.

Ils précisent que Fatou Bensouda devra expliquer dans quelle mesure les preuves qu’elle a apportées au cours des deux dernières années  appuient chacune des charges retenues. Laurent Gbagbo est accusé d’avoir conçu avec son entourage un « plan commun » pour garder le pouvoir et d’être responsable de la mort d’au moins 167 personnes.

Fatou Bensouda, sous pression

 

Il y a quelques jours encore, le flou dominait à La Haye, aux Pays-Bas, au siège de la Cour pénale internationale (CPI) : mi-janvier, les trois juges de la Chambre de première instance, chargée de conduire le procès pour « crimes contre l’humanité » de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et de son ex-ministre Charles Blé Goudé, ont suspendu les débats sine die, à l’issue de l’audition du 82e et dernier témoin de la procureure. La situation semble avoir change.

D’après plusieurs sources, Fatou Bensouda, sous pression, pourrait lâcher du lest dans l’affaire Gbagbo/Blé Goudé. La durée anormalement longue de la détention provisoire de Laurent Gbagbo a poussé Cuno Tarfusser à se prononcer en 2017, à deux reprises, en faveur de sa libération. Les deux autres juges de la Chambre ont refusé jusqu’ici de le suivre. Ce procès semblerait-t-il entrer en la faveur de la defense?

A suivre.

Source : Mediapart

Laisser un commentaire