Côte d’Ivoire : Dolidol, 1er fabricant marocain du bien-être, s’installe dans le pays

Saad Berrada Sounni, président du groupe Palmeraie Industries et Service, propriétaire de Dolidol © H24info

Récemment, la Côte d’Ivoire a vu s’implanter dans sa capitale économique une nouvelle usine de la marque Dolidol. Désireux de s’exporter dans la sous-région d’Afrique de l’Ouest – et plus globalement en Afrique d’ici 2020 – le groupe Marocain Palmeraie Industries et Services a lancé une nouvelle usine de mousse polyuréthane de matelas en Côte d’Ivoire.

Grâce à un investissement de presque 125 millions de dirhams ( environ 7,65 milliards de Francs CFA)  , Dolidol s’est implanté en Côte d’Ivoire. C’est dans le but de consolider leur relation que le Maroc et la Côte d’Ivoire sont partenaires sur plusieurs projets d’investissement.

Dolidol, leader du bien être depuis plus de 40 ans au Maroc

La marque Dolidol créée dans les années 1970 est le premier fabricant du bien être au Maroc. « Une excellence industrielle, un savoir faire unique et le sens du détail pour garantir le meilleur du confort » c’est ainsi que se définit la marque marocaine. La société est une référence en matière d’ameublement et de literie. Son capital social est évalué à 150 millions de dirhams, soit près de 25 milliards de francs CFA. Avec huit agences régionales, son activité couvre le marché dans la majorité du Royaume. On y compte 31 magasins spécialisés et plus de 1 000 revendeurs.

Dolidol est une marque du groupe Palmeraie Industries et Services. Ce groupe possède aujourd’hui la majorité de l’activité industrielle agricole et minière du Royaume du Maroc. Il est reconnu comme étant performant, et opère aussi dans le domaine de la menuiserie. Son activité se résume sur quelques unités distinctes qui sont la mousse, la menuiserie industrielle, la literie, l’ameublement, une plateforme logistique et le traitement des fibres effilochées. Dolidol a été créé par Berrada, groupe de développement multi-pole, afin de commercialiser ses produits à travers le Maroc mais aussi dans le but de s’exporter.

La Côte d’Ivoire ou la porte d’entrée de la sous-région Afrique de l’Ouest

Le groupe Palmeraie Industries et Services exporte ses compétences en annonçant une nouvelle usine dans un pays avec qui le Maroc a une étroite collaboration depuis des années. En effet, une nouvelle usine Dolidol a vu le jour en Côte d’Ivoire. Depuis plusieurs années, le Roi Mohamed VI investit dans plusieurs domaines dans le pays. C’est dans cette optique que le groupe a décidé de renforcer ce partenariat en implantant son usine dans la capitale ivoirienne. Un projet mené et présenté par le président de Palmeraie Industries et Services, Monsieur Saad Berrada Sounni au président ivoirien en janvier 2015. Le propriétaire de la marque Dolidol expliquait pendant cette rencontre que « l’implantation du groupe en Côte d’Ivoire est une première étape dans le développement à l’International. Ce projet industriel va permettre la création stable, renforcer la stratégie industrielle et accompagner le développement d’autres secteurs  notamment l’immobilier ».

Le groupe a démarré les travaux en décembre 2015 pour une durée estimée à 18 mois. L’investissement de 125 millions de dirhams prévoit une usine qui s’étend sur une surface de 17.000 m². Palmeraie Industries et Services compte produire avec cette usine 6.000 tonnes de mousse polyuréthane de matelas par jour. Ils ont récemment lancé cette usine de production de literie à Abidjan. Le but à court terme pour le groupe est de  devenir le leader de la distribution des produits dans la sous région de la zone d’Afrique de l’Ouest et permettre la création de plus de 300 emplois.

A long terme, il souhaiterait s’étendre dans toute l’Afrique à l’horizon 2020. Monsieur Saad Berrada Sounni a déclaré sur la Côte d’Ivoire que « la qualité du partenariat qu’ils ont avec l’Etat ivoirien leur a permis de travailler de manière rapide et efficace…Abidjan est un hub qui leur permettra à terme de desservir la sous région ».

Laisser un commentaire