Côte d’Ivoire : Le groupe CFAO et Heineken ouvrent une usine à Abidjan

Le brasseur néerlandais s’associe au groupe CFAO pour lancer Brassivoire à Abidjan

Mardi 14 mars, les responsables du groupe CFAO se sont entretenus avec le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, pour discuter de l’ouverture prochaine de l’usine Brassivoire, marque détenue à 51% par le brasseur Heineken, les 49% restants appartenant au distributeur français.

Née d’un partenariat entre la Compagnie Française en Afrique Occidentale (CFAO) et la marque néerlandaise Heineken, Brassivoire devrait lancer sa production dès le 5 avril prochain. La première pierre de l’édifice avait d’ailleurs été posée en septembre 2015, en présence du Premier ministre de l’époque, Daniel Kablan Duncan.

La construction de cette nouvelle brasserie, située au PK24,  aura nécessité un investissement de 100 milliards de FCFA.

D’autre part, l’usine qui s’étend sur une superficie de 6,2 hectares pourra produire annuellement jusqu’à 1,6 million d’hectolitres de bière.

Ce n’est pas la première fois que le brasseur néerlandais et le groupe CFAO font équipe. En effet, les deux entreprises sont déjà partenaires en République Démocratique du Congo, où elles ont lancé la marque Brasco.

Outre l’ouverture de Brassivoire, le groupe CFAO et le Premier ministre ont échangé sur d’autres investissements prévus par le distributeur. Ses différents projets d’investissements seraient une aubaine pour le pays, car ils démontreraient à nouveau que la Côte d’Ivoire est un pays où il fait bon investir. Selon un classement du cabinet d’audit Ernst & Young., en 2016, la Côte d’Ivoire se plaçait dans le top 10 des pays africains les plus attractifs pour les investisseurs. En définitive, l’ouverture de nouvelles usines et d’un centre commercial envisagé par le distributeur français, génèrerait également de nouveaux emplois pour les Ivoiriens.

Laisser un commentaire