Côte d’Ivoire : Guillaume Soro espère la libération de Charles Blé Goudé

Soro veut voir Blé Goudé libéré
Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale. SOURCE : La Tribune Afrique

(APN) – Lors d’une rencontre avec la Fesci, Guillaume Soro s’est exprimé sur la libération de Charles Blé Goudé.

Actuellement détenus à la Haye, Charles Blé Goudé et Laurent Gbagbo font régulièrement la une. En effet, les avocats de Gbagbo et de Blé Goudé demandent un non-lieu et pour plusieurs les avocats de l’accusation seraient en difficulté.

C’est donc pendant une rencontre avec la Fédération estudiantine et scolaire de la Côte d’Ivoire (Fesci) que Guillaume Soro est revenu sur la réconciliation. Ancien président de la Fesci entre 1995 et 1998, il avait laissé sa place à un certain… Charles Blé Goudé. Cependant, à la suite de leurs divergences politiques, l’opinion publique a toujours parlé d’une « guerre » entre les deux protagonistes.

Guillaume Soro, futur candidat en 2020 ?

Étonnement, il a souhaité la libération de Blé Goudé et a appelé à la réconciliation des membres de la Fesci. « Oui, il fut un temps où, pour des raisons idéologiques et politiques, il nous est arrivé de nous affronter, de nous disputer, de nous diviser. Certains mêmes, à un moment donné, ont pensé que nous étions ennemis. Mais je gardais le secret espoir que le temps nous réconcilierait. C’est pourquoi, aujourd’hui, je suis très heureux d’être ici pour consacrer et sceller la réconciliation entre toutes les filles et tous les fils de la Fesci d’abord » a-t-il affirmé.

Pour beaucoup, ce discours rassembleur serait en vue de sa probable participation aux prochaines élections présidentielles en 2020. Farouche opposant de Gbagbo en 2011, il aurait présenté ses excuses à Simone Gbagbo lors des funérailles d’un proche de l’ancien président. Une image qui n’est pas passée inaperçue. Guillaume Soro ne s’est pas encore prononcé sur ses ambitions mais ses partisans lui demandent de se présenter. Pendant ce temps, des supporters de Laurent Gbagbo crient à la manipulation.

Laisser un commentaire