Côte d’Ivoire : après 13 ans de mission, l’ONUCI quitte définitivement le pays

Côte d’Ivoire : après 13 ans de mission, l’ONUCI quitte définitivement le pays

Côte d’Ivoire News – La descente du drapeau de l’ONU à son siège de Sebroko en présence du ministre de l’Intérieur ivoirien Ahmed Bakayoko et de la chef de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), Aïchatou Mindaoudou a marqué jeudi 29 juin 2017, la fin de la mission de l’ONUCI après 13 ans de présence dans le pays.

Au cours de la cérémonie de descente du drapeau, le ministre de l’Intérieur s’est dit «fier du travail accompli par tous les agents» qui ont «contribué au retour et au maintien de la paix» en Côte d’Ivoire. «la mission a été un vrai succès» a-t-il conclu.

Un avis partagé par la chef de l’ONUCI qui a également salué «l’engagement du gouvernement et de l’ensemble des Ivoiriens».

L’ONUCI a été constituée suite à la résolution 1528 du 27 février 2004. Elle a succédé à la résolution 1464 de février 2003 du Conseil de sécurité de l’ONU qui permettait à la France et aux pays membres de la CEDEAO (Communauté Économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) d’envoyer des troupes en Côte d’Ivoire. Son but était le retour et le maintien de la paix durant la crise politique violente qui a suivi le coup d’Etat manqué contre le président Gbagbo en 2002.

À l’origine, la mission de l’ONUCI avait été déployée pour 12 mois, mais cette période a souvent été prolongée par des résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies. Elle prend définitivement fin le 30 juin 2017 et selon un rapport de l’ONU, aucune autre mission ne lui succédera «étant donné la trajectoire positive de la Côte d’Ivoire».

Absent à la cérémonie de descente du drapeau, le président ivoirien Alassane Ouattara a reçu Mme Mindaoudou au palais de la Présidence de la République. Dans sa déclaration faite suite à leur rencontre, le chef de l’Etat a rappelé sa «gratitude pour le travail important qui a été fait par l’Opération des Nations Unies au cours des treize dernières années». Il a également rendu hommage aux soldats de l’ONUCI disparus au cours de leur mission et grâce auxquels la Côte d’Ivoire est aujourd’hui «totalement en paix».

Laisser un commentaire