La Côte d’Ivoire recherche 120 milliards FCFA pour financer des projets d’investissement

Une vue d’Abidjan

L’Etat de Côte d’Ivoire fait appel public à l’épargne. Le gouvernement ivoirien veut mobiliser 120 milliards FCFA sur le marché financier régional de l’UEMOA. Objectif : Accélérer le rythme des investissements en cours dans le pays.

La direction du Trésor et de la comptabilité publique de l’État ivoirien a lancé un emprunt obligataire d’un montant de 120 milliards FCFA auprès de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), le marché financier de l’UEMOA.

La période de souscription ouverte depuis le 27 février et qui s’achève le 27 mars devrait permettre à la première puissance économique francophone d’Afrique de l’Ouest de mobiliser 120 milliards pour financer plusieurs projets d’investissement. L’emprunt obligataire émis par l’État de Côte d’Ivoire a un taux d’intérêt de 6.25% et une maturité, c’est-à-dire une durée, de 12 ans.

La Côte d’Ivoire sollicite régulièrement le marché boursier de l’UEMOA pour obtenir des financements. La signature ivoirienne est considérée comme l’une des plus fiables de la sous-région.

La Côte d’Ivoire est le premier marché de l’UEMOA. Son taux de croissance annuel est compris entre 7 et 8%, l’un des plus élevés en Afrique.

Laisser un commentaire