Crise en Gambie : 45 000 personnes ont fui le pays

En répercussion à la crise politique en Gambie, des milliers de personnes ont quitté le pays pour se réfugier au Sénégal voisin. Selon le Haut-commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés (UNHCR), 45 000 personnes ont rejoint le Sénégal depuis le 1er janvier 2017.

Face aux incertitudes quant à l’évolution de la situation politique du pays, l’UNHCR craint un accroissement de l’afflux des réfugiés. « Les prochains jours seront critiques et plus de gens pourraient quitter le pays si la situation actuelle n’est pas résolue pacifiquement bientôt », pouvait-on lire dans le communiqué de l’UNHCR.

Le Sénégal qui partage une longue frontière avec le Gambie s’est dit prêt à accueillir jusqu’à 100 000 réfugiés.

Sur le plan politique, la situation semble avoir évolué. Le président sortant Yahya Jammeh qui s’accrochait au pouvoir jusque-là semble avoir accepté le principe d’un retrait et d’un départ en exil. Au cours des dernières heures, les modalités de départ de Yahya Jammeh était en discussion. Les troupes de la Cédéao qui ont pénétré dans le pays ont cessé leur progression en attendant la fin des dernières tractations diplomatiques.

Laisser un commentaire