Démission de la ministre gambienne des Affaires étrangères, Neneh Macdouall Gaye

À 2 jours de sa prestation de serment, le président gambien élu, Adama Barrow qui séjourne actuellement à Dakar, peut se réjouir d’une nouvelle démission au sein du gouvernement sortant. La ministre gambienne des Affaires étrangères, Neneh Macdouall Gaye a posé sa démission le 16 janvier dernier. Sa lettre de démission circule depuis peu sur les réseaux sociaux.

Une nouvelle démission au sein du gouvernement gambien

Ce mardi 17 janvier 2017, l’information a été confirmée par Banjul bien qu’elle ait été démentie dans un premier temps. De de nombreux sites  d’information Gambiens et Sénégalais relayent depuis ce matin cette information. Selon diverses sources, la ministre gambienne aurait profité d’un voyage officiel en Arabie Saoudite pour ne plus revenir dans son pays et pour poser sa démission. Et ce n’est pas la première défection de cet ordre que Yaya Jammeh connaît.

En effet, il y a une semaine environ, le ministre gambien de la Communication Sheriff Bojang avait lui aussi démissionné du gouvernement pour protester contre le maintien au pouvoir du président sortant, battu dans les urnes par Adama Barrow. En claquant la porte au gouvernement, Sheriff Bojang avait appelé Jammeh à se plier à la volonté souvraine du peuple.

Yaya Jammeh serait-il menacé par une opération militaire de la CÉDÉAO ?

La démission de Neneh Macdouall Gaye fragilise davantage le régime de Yaya Jammeh  qui se retrouve esseulé et sur qui la menace d’une intervention militaire de la CÉDÉAO pèse. Le samedi 14 janvier, une réunion hautement stratégique a réunion à Abuja au Nigéria, les chefs d’état-major de la CÉDÉAO.

Des pays à la tête desquels le Sénégal, se disent être prêts à intervenir militairement en Gambie au cas où la médiation échouerait. Bien que l’information ne soit pas encore confirmée et qu’elle a été rapidement démentie par le porte-parole de l’armée, le Nigéria serait prêt à fournir un contingent composé de 800 hommes.

Laisser un commentaire