Les diplomates ghanéens se voient révoquer leur privilège aux États-Unis et en Grande-Bretagne

Fin des privilèges pour les députés et hauts fonctionnaires ghanéens qui souhaitent se rendre aux USA et en Angleterre sans visa.

Ghana News – Les anciens présidents, parlementaires et hauts fonctionnaires ghanéens jusqu’à récemment bénéficiaient de privilèges spéciaux lors de leurs voyages privés en Grande-Bretagne et en Amérique. Malheureusement, ces privilèges ont été révoqués suite à de nombreux abus constatés.

Jusqu’à présent, les anciens présidents, parlementaires et hauts fonctionnaires ghanéens pouvaient profiter de « services protocolaires » qui les dispensaient notamment de se présenter physiquement à l’ambassade des États-Unis et de la Grande-Bretagne pour obtenir un visa. Désormais, ce ne sera plus le cas.

Cette décision survient alors qu’en avril un haut diplomate britannique avait fait part au parlement ghanéen de soupçons de fraudes impliquant plusieurs députés. Une alerte lancée trois mois après la mise en cause de plusieurs députés ghanéens dans des fraudes de visa britannique. Il s’agit notamment des séjours privés de proches des diplomates en Grande-Bretagne malgré l’expiration de leurs visas.  Certains avaient dépassé de plusieurs semaines voire de plusieurs années leur durée de séjour. Ils utilisant parfois leur statut de privilégié à des fins douteuses.

Selon l’ancien ambassadeur britannique Jon Benjamin, les députés ghanéens doivent maintenant postuler « comme tout autre candidat » pour se rendre en Grande-Bretagne en dehors de leurs activités professionnelles.

Affirmation renchérie par Robert Jackson, ambassadeur des États-Unis en poste au Ghana.  »Si vous voulez voyager pour du tourisme ou des affaires, vous devrez vous présenter personnellement au Consulat » a-t-il déclaré. Ces mesures devraient servir de mise en garde pour les diplomates ghanéens. Mais également pour d’autres pays qui seraient tentés d’abuser de leur privilège.

 

Laisser un commentaire