[Dossier esclavage] Impact de l’esclavage sur le continent africain – Conséquences immédiates

© terangaweb.com

Esclavage – Volet 8/8 (APN) Pour honorer les commémorations liées à l’esclavage en général et à la traite négrière en particulier, africapostnews.com vous propose une série d’articles historiques sur l’un des plus grands crimes commis par des hommes envers d’autres hommes. Dans ce 8e et dernier volet, nous revenons sur les conséquences de traite négrière pour le continent africain.

La traite négrière a été la plus grande opération de déportation de populations que l’humanité ait connue : douze à quinze millions d’individus vendus de l’autre côté de l’atlantique. De par sa durée, quatre siècles, elle a également été le plus long supplice qu’un groupe humain ait eu à endurer, du fait de la négation de son humanité.

La chasse à l’homme, les razzias et les guerres destinées à la capture des esclaves ont causé la mort de millions d’Africains et engendré une insécurité permanente défavorable à la production agricole, moteur de l’économie de l’époque.

Les guerres, l’insécurité et le dépeuplement progressif auront aussi pour conséquence la dislocation des grands empires africains et la désorganisation des structures politiques et sociales.

De même, en sélectionnant systématiquement les jeunes hommes et les jeunes filles à l’âge de la puberté, les négriers dépeuplaient également le continent noir, le privant de ses bras les plus valides et hypothéquant ainsi les chances d’une bonne reconstitution de la population.

Source principale : Archives historiques de la maison des esclaves de Gorée (Sénégal). Impact de l’esclavage sur le continent africain – Conséquences immédiates

Laisser un commentaire