Egypte : Hosni Moubarak blanchi

    Hosni Moubarak, l’ancien président égyptien acquitté pour les violences de 2011 © Dzairnews

La Cour de cassation a rendu son verdict et a acquitté l’ancien président égyptien Hosni Moubarak, accusé de la mort de plusieurs personnes lors du printemps arabe en 2011. 

C’est l’épilogue d’une longue affaire. Accusé d’avoir ordonné de tirer à balles réelles sur les manifestants lors de la révolution de 2011 qui avait causé sa chute, il avait précédemment été condamné à la perpétuité en 2012. La justice avait ordonné un nouveau procès. Acquitté après cet autre procès, l’ancien président se réjouit. Aujourd’hui, la Cour de cassation vient de confirmer et d’entériner la décision de justice. Hosni Moubarak est un homme libre et innocent, selon la justice égyptienne.

Ce verdict est définitif et sans appel. En effet, la cour a également débouté les avocats qui demandaient la réouverture des procès civils. Une décision qui risque de remuer le couteau dans la plaie des familles des victimes, qui estimaient injuste le premier acquittement.

Depuis le début de l’affaire, l’ancien raïs n’a cessé de clamer son innocence, assurant avoir la « conscience tranquille ». Âgé de 88 ans, et condamné pour corruption dans une autre affaire, l’ex-président va pouvoir veiller sur sa santé fragile, et mettre derrière lui ces évènements.

Laisser un commentaire