Énergie : la Tanzanie va importer de l'électricité d’Éthiopie

La Tanzanie va importer de l'électricitéÉnergie – Le président tanzanien, John Magufuli a annoncé vendredi dernier que la Tanzanie prévoit d’importer 400 mégawatts d’électricité à l’Éthiopie afin d’alimenter la croissance du secteur industriel.

Malgré une réserve importante de gaz naturel (environ 57 trillions de pieds cubes), la Tanzanie fait face à des problèmes récurrents de pénurie d’énergie causée par la dépendance à des barrages hydroélectriques situés dans des régions exposées à la sécheresse.

De plus, la compagnie publique d’électricité, TANESCO, rencontre de nombreuses difficultés dans son fonctionnement. L’électricité est vendue à perte, et des décennies de mauvaise gestion et d’ingérence politique portent atteinte au bon fonctionnement de l’entreprise. Sans compter les fuites de transmission et les vols dont la TANESCO est victime. À cause de ces problèmes, l’entreprise se retrouve dans une situation où la demande des 50 millions d’habitants dépasse l’offre d’électricité.

l’Éthiopie, un partenaire économique important

Le président tanzanien a expliqué lors d’une conférence de presse que son invité, le Premier ministre éthiopien Haile Mariam Dessalegn a «accepté de nous fournir 400 mégawatts, une quantité qui pourra être revue à la hausse dans le futur» et que l’électricité sera acheminée par une ligne à haute tension reliant les deux pays en passant par le Kenya.

D’ici 2018, la Tanzanie vise à augmenter sa production d’électricité produite au gaz naturel de 2000 mégawatts.

Pour sa part, l’Éthiopie a inauguré une centrale hydroélectrique de 1,57 milliard de dollars en décembre dernier au bord de la rivière Om ; celle-ci devrait permettre de doubler la production totale d’électricité du pays.

En 2015, le pays a également mis en place un programme de développement d’une durée de cinq ans (jusqu’en 2020) qui vise à augmenter la production électrique du pays à 17,346 mégawatts en exploitant l’hydroélectricité, le vent ainsi que les ressources géothermiques.

Le président tanzanien et le Premier ministre éthiopien ont profité de cette rencontre officielle pour superviser la signature de plusieurs accords entre les deux pays concernant les secteurs du tourisme, de l’énergie et de l’agriculture.

Laisser un commentaire