Football – Can 2019 : « le Cameroun sera prêt » assure la Fecafoot

Football Cameroun – La Fédération Camerounaise de Football (Fecafoot) a déclaré que le Cameroun sera prêt à temps pour accueillir la Coupe d’Afrique des Nations, malgré quelques retards dans l’avancement des travaux.

Alors que la Caf s’est réunie samedi en Egypte pour discuter de l’organisation de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations prévue au Cameroun, elle a émis des doutes sur la capacité du pays organisateur à accueillir la compétition. En effet, dans un communiqué paru samedi, l’instance footballistique a pointé «un retard important dans la réalisation des infrastructures». Mais Happi Dieudonné, responsable de la Fecafoot, a répondu à la Caf, ce dimanche. Il assure et rassure : « En l’état actuel des choses, je peux vous dire sans ambages et sans aucun risque de me tromper que le Cameroun sera prêt ». Il reconnait toutefois un retard, mais garanti que tout sera prêt d’ici le 31 décembre, date limite imposée par la Caf en mars dernier.

Rien n’est décidé pour autant. Si des solutions de replis sont envisagées, aucune délocalisation n’a pour le moment été actée. L’institution d’Ahmad Ahmad a annoncé qu’elle rendra sa décision définitive après la présidentielle camerounaise. Plus précisément, fin novembre après la dernière visite d’inspection de la Caf.

Une fédération en pleine crise

Depuis la désignation du Cameroun comme pays hôte de la grande messe du football africain, les réserves sur sa capacité à organiser un événement d’une telle envergure n’ont cessé de s’accroître. A l’origine, des difficultés financières. En effet, le football camerounais est actuellement frappé par une crise. Pourtant, les Lions Indomptables peuvent se targuer d’avoir remporté la dernière édition de la Can au Gabon en 2017. Mais le palmarès de l’équipe nationale ne fait pas tout. En juillet dernier, la ligue professionnelle décidait de la suspension des championnats de Ligue 1 et de Ligue 2. La raison ? « défaut de moyens financiers ».

A cela s’ajoute une crise institutionnelle qui dure depuis plusieurs années déjà. La dissolution du comité exécutif de la Fécafoot avait précédemment conduit la Fifa a nommé un comité de normalisation. Comité ayant pour mission d’organiser la tenue d’élections et de mettre aux normes les statuts de l’institution camerounaise. Alors que son mandat devait se terminer le 31 août 2018 avec l’élection du nouveau comité, le ministère des sports a demandé à la Fifa un report. Un report qui a inévitablement amené la Fifa a reconduire son mandat de tutelle de la Fécafoot jusqu’en décembre 2018.

Laisser un commentaire