Football – Can 2019 : L’Egypte, seule candidate pour suppléer le Cameroun

Image processed by CodeCarvings Piczard ### FREE Community Edition ### on 2018-04-03 14:57:22Z | http://piczard.com | http://codecarvings.com

Football Can 2019 (Afrique) – Alors que le délai pour déposer les candidatures arrive à expiration dans un jour, seule l’Egypte a officiellement fait part de sa candidature pour remplacer le Cameroun.

Hier, contre toute attente, le Maroc a annoncé sa volonté de ne pas accueillir la compétition. C’est par la voix de Rachid Talbi Alami, ministre des Sports que l’annonce a été rendue officielle. Le royaume chérifien ne sera pas candidat pour remplacer le Cameroun. Très souvent cité comme plan B, le Maroc n’aurait en fait jamais envisagé d’accueillir l’événement. « Le Maroc n’a jamais eu l’intention d’organiser la CAN 2019. On n’a jamais candidaté ni pensé à le faire. », a déclaré le ministre. En cause, un timing trop juste. Effectivement avec la préparation des Jeux Africains en août, le royaume ne souhaite pas s’encombrer avec l’organisation d’un événement de l’envergure d’une Coupe d’Afrique à six mois du début de la compétition.

Dans un autre temps, le Ghana s’est dit prêt à suppléer le Cameroun, mais n’a pas l’intention de déposer sa candidature. Assurément, le pays possède les infrastructures nécessaires, mais n’entend pas se porter candidat. Si toutefois la CAF venait à se retrouver sans solution, le Ghana se ferait un plaisir de sauver la Can 2019. Autre pays apte à récupérer la compétition, l’Afrique du Sud. Selon les propos d’Ahmad Ahmad, la fédération Sud africaine avait fait part d’une lettre d’intention. A J-1 de la deadline, les Bafana Bafana n’ont pour autant toujours pas postulé.

La solution égyptienne ? 

Ce jeudi, la Fédération égyptienne a annoncé officiellement se porter candidat pour l’organisation de la Can 2019. « L’Egypte est capable d’organiser la compétition et on sera fiers de le faire »,  a déclaré Ashraf Sobhi, ministre des Sports égyptien. « Le peuple égyptien est toujours prêt pour des choses pareilles, nous avons des structures au plus haut niveau, et nous avons déjà organisé des compétitions. » Une déclaration qui en a surpris plus d’un. En effet, à la suite de la déclaration du retrait de l’organisation au Cameroun, l’Egypte s’était montrée catégorique. « Après une réunion fédérale tenue ce mardi, nous avons décidé de ne pas nous porter candidat à l’organisation de la CAN 2019. », avait dit le porte-parole de la Fédération.

Après cette déclaration de candidature, l’Egypte devrait être auditée par la Caf. Le nom du pays-hôte lui, sera officiellement connu le 9 janvier.

Laisser un commentaire