Football : Le match Nigéria-Burkina n'aura plus lieu

Le Burkina Faso n’affrontera plus le Nigéria à Londres, comme prévu © L’Equipe

Dans le cadre des matchs de préparation à la Coupe du Monde 2018, le Nigéria devait affronter le Burkina Faso lors d’une rencontre amicale en Angleterre, ce lundi 27 mars. Malheureusement, il n’en sera rien. Faute de visa, plusieurs joueurs n’ont pas pu voyager, annulant de fait le match.

La capitale anglaise devait accueillir ce soir le face à face Nigeria — Burkina. Mais c’est une raison assez surprenante qui est venue tout remettre en cause. En effet, l’on apprenait ce week-end  que ce match amical n’aurait finalement plus lieu. En cause, des problèmes de visa du côté des Étalons. Plusieurs joueurs burkinabés n’ont visiblement pas été en mesure d’obtenir leur visa à temps, mettant l’équipe nationale dans l’incapacité de réunir les 11 joueurs nécessaires pour la tenue du match.

Absence de représentation diplomatique

Selon la News Agency of Nigeria qui cite la Fédération Nigériane de Football (NFF), sept joueurs burkinabés n’ont pas pu obtenir le visa d’entrée pour l’Angleterre. Si certains médias parlent de refus de dossier, il semblerait que la véritable raison résulte plutôt d’un problème de représentation diplomatique.

L’Angleterre ne possédant pas d’ambassade au Burkina Faso, la fédération burkinabé s’est donc tournée vers son voisin, le Ghana. Mais les joueurs se trouvant déjà à Marrakech pour un match contre les Lions de l’Atlas, l’ambassade britannique à Accra les aurait invités à déposer leur demande de visa au Maroc. Les dossiers étant toujours en cours de traitement vendredi, les officiels Burkinabés ont finalement informé les organisateurs de leur forfait, vendredi à 19 h (heure de Londres).

Si ce fâcheux incident irrite la NFF, elle recherche tout de même de nouveaux sparring-partners. Dans le cadre de leur programme de préparation pour la Coupe du monde 2018 et la CAN 2019, les Super Eagles avaient précédemment concédé un nul face aux Lions de la Terranga vendredi. (1-1)

 

Laisser un commentaire