Gabon : vers une grève imminente des employés du pétrole

(image d’illustration)

Gabon (Africapostnews) – Au terme des négociations menées par le gouvernement, l’organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) convie les instances représentatives du personnel des entreprises du secteur pétrolier et activités connexes à une assemblée générale en vue de définir le préavis d’une grève générale.

Cela fait près de cinq (5) mois que le directoire de Total Gabon et l’ONEP se sont engagés dans un véritable bras de fer auquel nul ne semble pouvoir mettre fin. Les ministres en charge de l’emploi et des hydrocarbures s’y sont pourtant essayés, mais le fruit des négociations ne satisfont pas les deux parties.

Le ministre du pétrole et des hydrocarbures y a pourtant cru. Après l’échec de son confère en charge de l’emploi, il a quand même réussi à obtenir du DG de Total Gabon qu’il réintègre quatre (4) des six (6) grévistes licenciés. Cette solution a été jugée insuffisante pour les syndicalistes. Il estiment en effet, que seule la réintégration de tous les employés licenciés garantirait le principe légal et inaliénable protégeant tout salarié en situation de grève.

Face aux positions fermes des deux protagonistes, nous nous dirigeons droit vers une grève générale illimitée des employés du pétrole. C’est toutefois surprenant que les autorités n’arrivent pas à faire plier Total Gabon, puisqu’il existe tout de même une décision de justice qui donne raison aux syndicalistes.

Laisser un commentaire