Gabon – Législatives/Locales : Jean-Gaspard Ntoutoume Ayi y croit

Jean Gaspard Ntoutoume Ayi
Jean Gaspard Ntoutoume Ayi

Libreville (Africapostnews) – L’ancien porte-parole de l’opposant Jean Ping et candidat de la coalition UN/RHM aux élections législatives dans la commune d’Akanda, Jean Gaspard Ntoutoume Ayi croit fermement à sa victoire au terme du scrutin du 7 octobre prochain. Celui qui est aussi tête de liste aux élections locales dans la commune parcours sa circonscription depuis plusieurs mois pour convaincre les électeurs de lui accorder leur confiance.

Jean Gaspard Ntoutoume Ayi multiplie les causeries et les déclarations publiques mais son message reste le même. L’opposant martèle que le PDG (parti au pouvoir dont sont issus le député et le maire sortants) a échoué à gérer correctement la nouvelle commune d’Akanda et qu’il faut tourner la page.

Le 25 octobre dernier, date de l’ouverture officielle de la campagne électorale, Jean Gaspard Ntoutoume Ayi a décliné sa profession de foi dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux où il rappelait son parcours. Issu d’un milieu modeste disait-il, il est parvenu à se réaliser au plan académique et professionnel grâce au soutien de la République gabonaise. Il dit observer que les dirigeants actuels, qu’il n’hésite pas à qualifier d’illégitimes, ne permettent plus à la République d’offrir les mêmes chances à tous.

Dans le programme qu’il a décliné pour sa ville, Jean Gaspard Ntoutoume Ayi promet de s’attaquer au manque d’infrastructures scolaires dans la commune d’Akanda pour que « nos enfants ne soient plus obligés de parcourir des dizaines de kilomètres pour se scolariser hors de la commune ». La liste conduite par Ntoutoume Ayi promet également d’assurer un meilleur service aux citoyens avec lesquels il entend conserver une grande proximité pendant toute la durée de son mandat.

Au cours de l’élection du 7 octobre, la candidature de Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, aux locales comme aux législatives, sera opposée à une dizaine de liste concurrentes aussi bien de la majorité que de l’opposition. Comme un match dans le match, elle devra aussi affronter la liste de candidature conduite par Franck Nguema, l’ami d’enfance et proche parmi les proches de Jean Gaspard Ntoutoume Ayi.

Laisser un commentaire