Gabon : l’entreprise CimGabon pourrait définitivement fermer

Coulée de béton
Coulée de béton – Crédit photo : 27avril.com

ACTU GABON – L’entreprise CimGabon, héritière des Ciments du Gabon, va-t-elle définitivement fermer ? C’est la crainte de ses employés réunis au sein du syndicat national des travailleurs de carrières-CimGabon (Synatrac). Ils ont animé un point de presse ce lundi pour appeler à l’intervention de l’État.

Confrontée à la double concurrence du marocain CIMAF et du ciment importé d’Asie, l’entreprise CimGabon, née de la privatisation des Ciments du Gabon est au bord de la cessation d’activité. Ses employés réunis au sein du Synatrac ont réclamé l’aide et l’intervention de l’État pour empêcher la fermeture de la boite.

Malgré une demande de ciment en hausse constante dans le pays, CimGabon, pourtant opérateur historique du secteur, n’a pas pu se démarquer dans un environnement concurrentiel. Par ailleurs, l’ouverture du marché local au ciment chinois quand CimGabon n’arrivait pas à assumer les besoins du marché local lui a été fatale.

Incapable d’aligner ses prix sur ceux de la concurrence, CimGabon n’a jamais été aussi proche de la faillite selon ses employés. Nul doute que sans une intervention de l’État, l’entreprise pourrait ne pas survivre, laissant ses nombreux salariés sur le carreau.

Laisser un commentaire