Gabon : le projet de révision constitutionnelle adopté à l’Assemblée nationale

Des logements sociaux au nord de Libreville
Des logements sociaux au nord de Libreville // DR Gabonreview

Libreville (Africapostnews) – L’Assemblée nationale gabonaise a adopté ce jeudi le projet de révision controversé de la Constitution. Par 105 voix contre 5, la chambre des députés, où le parti au pouvoir dispose d’une très large majorité, a adopté le projet de texte.

La nouvelle Constitution proposée à l’adoption des députés prévoit un retour des élections à 2 tours pour les élections présidentielles et législatives et renforce très fortement les pourvoir du président de la République même en cas de cohabitation.

Par ailleurs, le projet de texte, contesté par l’opposition, élargie l’immunité accordée au Chef de l’Etat, même après son départ du pouvoir entrainant une impunité de fait.

Vent debout contre cette modification constitutionnelle, l’opposition gabonaise a dénoncé une monarchisation du Gabon au bénéfice d’Ali Bongo et de sa famille. Le principal opposant, Jean Ping avait appelé les gabonais à s’élever contre l’adoption de ce texte. Cependant, les actions de l’opposition pour mobiliser les populations contre le texte ont connu peu de succès.

Après l’adoption du texte, certains journaux locaux, à l’instar de Gabonreview, indiquaient que selon certaines sources, les députés de la majorité présidentiel auraient chacun reçu une somme de 20 millions FCFA pour adopter le texte sans pour autant en apporter la preuve. Le texte doit désormais être présenté aux sénateurs.

Laisser un commentaire