Gabon : la SMAG va licencier, les salariés s’y opposent

L'usine de la SMAG à Libreville
L’usine de la SMAG à Libreville – Crédit photo : L’UNION

Actualité Gabon – La Société meunière et avicole du Gabon (SMAG) va se séparer d’une partie de son personnel. Les dirigeants de l’entreprise disent ne pas avoir d’autres choix dans le contexte de crise auquel fait face leur entreprise. Les employés protestent.

La SMAG, société historique du Gabon connue pour sa production d’œufs et de farine, ne s’est jamais portée aussi mal. Jadis florissante et en pleine croissance, la SMAG ne serait plus en capacité de supporter ses charges et a vu ses marges se réduire drastiquement ces dernières années.

Dans une interview accordée aux médias locaux, Bruno Lardit, le directeur général de la SMAG, a expliqué que la réduction des effectifs au sein de l’entreprise est nécessaire compte tenu de la situation à laquelle l’entreprise doit faire face.

Les salariés de la SMAG disent ne pas comprendre la volonté de licencier une partie du personnel et en appellent à l’intervention des autorités politiques.

Au cours des derniers mois, de nombreuses entreprises ont cessé leur activité au Gabon. D’autres ont fortement réduit leurs effectifs. Le Gabon fait face à une importante crise économique et sociale qui s’est accrue avec la crise politique née des résultats contestés de l’élection présidentielle d’août 2016.

Laisser un commentaire