Gabon : la ville de Gamba désormais connectée au reste du pays par la route

Une vue de la route Loubomo-Moungara

La ville pétrolière de Gamba, longtemps accessible uniquement par voie fluviale ou aérienne, est maintenant reliée au réseau routier national du Gabon. Les 53 km qui relient les localités de Loubomo dans la province de l’Ogooué-Maritime et Moungara dans la Nyanga sont désormais reliés par une route bitumée.

Grâce à la compagnie pétrolière Shell Gabon, la ville de Gamba est désormais désenclavée. En effet, par le mécanisme de la Provision pour les investissements diversifiés et la Provision pour investissements dans les hydrocarbures (PID/PIH), la compagnie a financé le bitumage du tronçon de route Loubomo-Moungara. L’achèvement de ce tronçon routier permet à Gamba d’être accessible par la route.

Le désenclavement de la province de l’Ogooué-Maritime comme objectif

D’un cout de 31 milliards de francs CFA, les travaux de la route Loubomo-Moungara auraient permis de créer 740 emplois, dont 500 directs et 240 indirects, selon les autorités gabonaises. L’exécution des travaux s’est déroulée sous la supervision de l’Agence allemande de coopération au développement (GIZ). Pas moins de 49 prestataires nationaux et étrangers auraient été mobilisés dans de cadre de ce chantier.

« Avec l’achèvement des travaux de la route Loubomo-Moungara, on observe déjà un accroissement du trafic de l’ordre de 280% sur ce tronçon », affirme un technicien gabonais qui a travaillé sur le chantier. Selon lui la mise en service de cette route et de celle reliant les villes de Port-Gentil et Omboué (livraison attendue en 2019) permettra de désenclaver définitivement la province de l’Ogooué-Maritime.

Les autorités gabonaises se montrent particulièrement optimistes quant au bénéfice que le pays pourrait tirer de cette nouvelle route. Elles espèrent une augmentation du volume de marchandise de 63% et une diminution des prix des produits de première nécessité allant de 8 à 23%.

La ville de Gamba, située dans le département de Ndougou dans la province côtière de l’Ogooué-Maritime vit principalement grâce à l’activité pétrolière. La compagnie Shell qui vient de céder une partie de ses actifs a longtemps été le premier opérateur économique de la ville.

Laisser un commentaire