Gambie : le 52e anniversaire de l’indépendance célébré avec faste

© Guillaume Thibault/RFI

La Gambie célèbre aujourd’hui le 52e anniversaire de son indépendance. La première partie des célébrations s’est déroulée dans le grand stade de Banjul, archicomble pour l’occasion.

Aux premières heures de la matinée, les populations de Banjul ont pris d’assaut les travées du stade la capitale. Plusieurs milliers des personnes ne voulaient pas rater la parade militaire marquant l’ouverture de la première fête nationale après la chute du régime de Yahya Jammeh. Finalement, plus de 20 000 personnes ont pris place à l’intérieur de l’enceinte sportive qui a refusé du monde.

Une fête nationale sous le signe de l’espoir                               

Une vingtaine de chefs d’État et de gouvernement étaient présents à la cérémonie présidée le nouveau président gambien Adama Barrow. Ayant prêté serment dans des conditions particulières, à l’ambassade de Gambie au Sénégal pendant la crise politique qui l’opposait à Yahya Jammeh, le président Adama Barrow a de nouveau prêté serment.

La parade militaire s’est déroulée dans un stade pavoisé avec faste. Parmi les chefs d’État présents, le sénégalais Macky Sall a été particulièrement salué par la foule. Il était l’invité d’honneur des célébrations et les Gambiens tenaient à saluer son engagement et celui de la Cédéao dans la résolution de la crise politique créée par la tentative de l’ancien président Yahya Jammeh de conserver le pouvoir après avoir perdu les élections.

Dans les quartiers de la ville, de nombreux attroupements autour d’écrans géants diffusant les célébrations ont été observés. De nombreux Gambiens s’étaient drapés des couleurs nationales. Pour beaucoup, cette fête de l’indépendance célébrée sous un nouveau régime est le signe du renouveau de la Gambie. Ils veulent croire que le nouveau régime favorisera l’exercice des libertés et de la démocratie dans le pays en même temps qu’il règlera les problèmes socio-économiques auquel le pays est confronté.

À travers le pays, les célébrations continuent. Les chefs d’État présents aux célébrations quitteront Banjul à partir de ce soir.

Laisser un commentaire