Ghana : la Banque centrale annonce une augmentation du capital des banques commerciales

L'arche de l’indépendance à Accra au Ghana

Économie Ghana (Africapostnews) – Les banques commerciales du Ghana ont reçu pour instruction de la Banque centrale d’augmenter le capital social à 90 millions de dollars américains avec effet immédiat. Le capital minimum actuel est de 27 millions de dollars. Les banques disposent de quinze mois, jusqu’en décembre 2018, pour se conformer à cette nouvelle loi.

Cette hausse du capital minimum des banques est la troisième au cours de la dernière décennie. La première instruction d’augmentation de capital social des banques commerciales a eu lieu en 2008 où il était requis de faire passer le capital de 1.5 millions de dollars à 13.5 millions de dollars. Les banques disposaient de quatre années pour procéder à cette importante hausse en capital.? La deuxième mesure d’augmentation de capital fut en 2013 où l’augmentation du capital social minimum a doublé, allant de 13.5 millions à 27 millions de dollars. Cette fois, les banques ont eu la latitude de recapitaliser progressivement en fonction de leurs besoins en financement et des risques du marché. En fin 2016, seules 10 banques avaient atteint ce niveau de capital.


Augmentation de capital pour redynamiser le secteur bancaire

La dernière mesure d’augmentation de capital vise à renforcer le secteur financier, notamment compte tenu du constat de la Banque centrale sur les bilans financiers des banques commerciales qui devraient être plus robustes. Le département de recherche du groupe Ecobank estime à 2 milliards de dollars les ressources à mobiliser par les banques commerciales au cours des 15 prochains mois pour se conformer à cette directive. Cette mobilisation de ressources pourrait se faire de deux manières : soit à travers des apports en capitaux propres ou soit par la capitalisation des revenus. L’organisation conclut que seules quatre banques (Ecobank, GCB, Barclays et Zenith Bank) pourraient ne pas avoir à injecter des capitaux pour procéder à cette augmentation de capital.

Le Ghana compte trente-cinq banques agréées à ce jour. Des opérations de fusions et d’acquisitions sont anticipées au cours des prochains mois.

Laisser un commentaire