Guinée Conakry : Plus de 65.000 personnes au Concert de MHD

A tout juste 22 ans, MHD est déjà une véritable star © Booska

Actualité Guinée – Lors de son concert à Nongo, une banlieue de Conakry, MHD a ambiancé près 65 000 fans au rythme de plusieurs de ses morceaux à succès. C’est le 25 mars dernier que le jeune chanteur a voulu se faire pardonner auprès de son public qui n’avait pas été satisfait lors de son premier concert en septembre dernier. Un succès pour ce jeune qui souhaite conquérir le monde avec un style musical bien particulier.

Ce jeune franco-guinéen a un style bien particulier qui séduit les jeunes de tout horizon. À 22 ans seulement, il remplit des salles de concert avec l’Afro-Trap.

Le retour de MHD à Conakry après un concert gâché

De son vrai nom Mohamed Sylla, MHD est un jeune rappeur de 22 ans évoluant dans le milieu du rap. De père guinéen et de mère sénégalaise, il est connu pour son style particulier. En effet, celui qui a fait connaitre le style « Afro trap », mélange de sonorités africaines et de trap, connait aujourd’hui un succès incontesté. Et MHD ne cesse de conquérir le monde en multipliant les concerts. Il tenait à marquer le coup en Guinée, pays dans lequel il tire certainement son style « Afro ».

Le premier concert du jeune chanteur en 2016 avait été un fiasco en raison des conditions de sécurité. En effet, l’organisation avait laissé rentrer dans la salle de spectacle 120 000 personnes dépassant largement la capacité d’accueil de 40 000 places. L’organisateur de l’évènement avait présenté ses excuses, et avait programmé un nouveau concert pour le 4 mars. En raison d’un climat sociopolitique inquiétant, le concert a finalement eu lieu le 25 mars dernier. MHD était donc de retour en Guinée, terre de son père.

Plus de 65 000 adeptes guinéens au concert de l’enfant du pays

L’Afro trap a su trouver son public en Guinée, car près de 65 000 personnes étaient au rendez-vous au stade de Nongo. Devant un public hystérique, cet ancien livreur de pizza a mis l’ambiance jusqu’à minuit, pour un prix d’entrée de 20 000 francs CFA guinéens. Un franc succès pour l’interprète d’A Nkele Nta qui ne cesse de progresser. Dès le matin du concert, des milliers de fans avaient déjà envahi le stade attendant l’arrivée du précurseur de l’Afro trap. C’est devant une foule en délire que le jeune rappeur est monté sur scène. Téléphones en main, le public a repris en chœur les morceaux de l’artiste.

Pendant son passage à Conakry, le jeune rappeur n’a pas fait que chanter. Il a également profité de son passage pour visiter une école. Là-bas, il aurait fait un don de 10 000 euros soit 100 millions de francs CFA guinéens. En donnant une partie de son cachet, Mohamed Sylla souhaite participer au développement de son pays d’origine. Un symbole fort qui voudrait certainement dire à la population guinéenne qu’il ne les oublie pas. D’autre part, le prince de l’Afro trap souhaiterait organiser plusieurs concerts non seulement en Afrique de l’Ouest, mais également sur tout le continent.

Laisser un commentaire