Les hommes de la Cédéao saisissent des armes et des munitions au domicile de Yahya Jammeh

L’information a été donnée ce lundi par l’Agence Française de Presse (AFP), des armes et des munitions ont été saisies au domicile privé de l’ancien homme fort de Banjul, l’ex-président Yahya Jammeh. Ce sont les forces de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) qui ont effectué la saisie lors d’une fouille. Le général François Ndiaye, commandant de la Mission de la Cédéao en Gambie (Micega), a également annoncé à la presse que plusieurs membres de la garde personnelle de l’ex-première dame venaient d’être interpellés au Sénégal.

Chargées de sécuriser la Gambie après l’exil forcé de Yahya Jammeh en Guinée Équatoriale, les forces de la Cédéao ont investi le domicile privé du dictateur gambien pour y mener une fouille. Cette opération a permis de mettre la main sur des armes et des munitions selon le général François Ndiaye. À l’heure actuelle, on en ignore quelle a été la quantité d’armes et de munitions qui ont été saisies. Le général François Ndiaye est également resté muet quant au jour de leur découverte.

À côté de cette annonce, le chef de la Micega a déclaré ce lundi à la presse que le chef d’une unité d’élite de l’armée gambienne, le général Bora Colley, avait été arrêté au Sénégal. Face à la crise gambienne, les autorités sénégalaises ont rapidement pris la décision de renforcer la surveillance tout au long de la frontière avec le déploiement de plusieurs contingents de policiers et de militaires.

L’information liée à l’arrestation du général Bora Colley, remonte à la semaine dernière, notamment le 25 janvier. C’est le porte-parole de la police sénégalaise, Henry Boumy Ciss, qui s’était exprimé sur le sujet vendredi dernier. De ce que l’on sait, le général Bora Colley était tombé dans les mailles des policiers sénégalais du poste frontalier de Mpack, en Casamance, lors d’un contrôle. Après son arrestation, il avait été remis à un détachement de militaires basé à Ziguinchor au Sénégal.

Par ailleurs, les quatre membres de la garde personnelle de Mme Jammeh, ont été arrêtés alors qu’ils tentaient de s’introduire en Gambie. Interpellés dans la ville sénégalaise de Karang à la frontière avec la Gambie, ils auraient accompagné l’ex-première dame en exil avant de revenir au Sénégal. D’après le général François Ndiaye qui est resté très discret sur les contours de l’opération ayant mené à leur arrestation, les quatre personnes sont actuellement détenues à Dakar.

Les armes et les munitions quant à elles ont été saisies dans l’un des domiciles privés de Yahya Jammeh, plus précisément dans son village natal de Kanilai, dans l’ouest du pays. Une bourgade située à environ 100 km de la capitale Banjul.

 

Laisser un commentaire