Kenya : 500 médecins en provenance de Tanzanie

John Magufuli, président tanzanien

Les deux pays de l’Afrique de l’Est ont trouvé un accord gagnant-gagnant pour pallier le déficit de médecins au Kenya et à leur surnombre en Tanzanie.

À la demande du gouvernement kényan, 500 médecins tanzaniens seront mis à la disposition des centres de santés et hôpitaux publics de province du Kenya. Le gouvernement s’engage à leur pourvoir des logements et des salaires décents.

Cette coopération entre les deux pays intervient à un moment où le secteur de la santé publique au Kenya est au plus mal. En effet, les médecins kenyans ont récemment signé un accord qui mettait un terme à un mouvement d’humeur de 100 jours.

Ils se plaignaient entre autres de leurs conditions de travail et de leurs salaires jugés faibles.

De son côté, la Tanzanie forme chaque année des médecins qui ne trouvent pas toujours de premier emploi par la suite. La ministre tanzanienne de la Santé a affirmé avoir “beaucoup de bons médecins qui ont terminé leurs études, mais n’ont pas encore trouvé d’embauche, et d’autres qui ont terminé leurs contrats, mais sont encore en mesure de travailler”.

Cet accord entre les deux pays a vu le jour après qu’une délégation menée par le ministre de la Santé du  Kenya Cleopatra Mailu ait été reçue par le président tanzanien à Dar es-Salaam. Même si les modalités n’ont pas encore été précisées, la Communauté de l’Afrique de l’Est permet déjà aux citoyens tanzaniens de travailler dans n’importe lequel des états membres, et inversement.

Laisser un commentaire